Grâce à une entame de match parfaite, les Angevins ont enfoncé Nîmes dans les profondeurs de la Ligue 1. Titulaire sur le front de l’attaque, quelques jours après ses démêlés avec la justice, Stéphane Bahoken a comme promis fait parlé de lui sur le terrain en signant ses 3e et 4e buts de la saison pour un large succès 5-1.

Dimanche dans l’après-midi, les Angevins ont infligé une correction à Nîmes pour le compte de la 10e journée de Ligue 1. Les hommes de Stéphane Moulin ont fait preuve de réalisme et se sont logiquement imposés 5-1. Il faut à peine une minute au SCO pour ouvrir la marque grâce à Mathias Pereira qui marque de la tête. Vingt minutes plus tard, c’est au tour du Camerounais Stéphane Bahoken de s’illustrer, cette fois sur le terrain en aggravant la marque, profitant d’une erreur défensive de Lucas Deaux (23e minute). Au retour des vestiaires, Bahoken convoqué avec les Lions pour la double confrontation face au Mozambique démontre qu’il est un véritable renard des surfaces en s’offrant un doublé à la 63e minute après consultation de la vidéo par l’arbitre central. Une joie que l’attaquant n’a pas cachée à la fin de la partie. « Depuis que je suis à Angers, c’est rare qu’on gagne avec cinq buts. Quand on voit la physionomie, c’est mérité. On est très, très contents d’avoir mis cinq buts. Personnellement, c’est le premier doublé avec Angers. Mon deuxième but était un petit peu bizarre. Je le dois beaucoup à Ludovic Butelle, que j’ai entendu crier “finis !” depuis la tribune. À l’entraînement, il me dit toujours de terminer. J’ai terminé et voilà, ça fait un deuxième but. »

Les Angevins poursuivent leur festival en inscrivant deux autres buts, des réalisations de Lois Diony à la 82e et de Jimmy Cabot dans les arrêts de jeu. Le but de Moussa Koné à la 91e minute ne change rien à l’issue du match, Nîmes s’enfonce au classement (18e), alors que le SCO remonte à la 7e place. Prochain match pour les protégés de Stéphane Moulin, la reception de l’Olympique Lyonnais le 22 novembre.

 

Russel Ngalle