Après un début de compétition difficile, la formation des merengues a enfin obtenu les trois points mis en jeu au cours d’une rencontre. Ce mardi, elle a pris le dessus sur l’Inter Milan, en match comptant pour la troisième journée dans le groupe B.

Ça y est ! Le Réal Madrid renoue enfin avec la victoire en ligue des champions. Après un démarrage très poussif, il a fallu attendre la troisième journée pour se relancer. Et, c’est face à l’Inter Milan que Zinedine Zidane et ses poulains ont pu glaner, pour la première fois cette saison, les trois points mis en jeu dans un match. Le mérite de cette première victoire revient naturellement à Karim Benzema, Sergio Ramos et Rodrygo qui ont su tirer leur épingle du jeu face à une redoutable formation italienne.

Sur le terrain, les madrilènes ont été les premiers à trouver le chemin des buts. Grâce à Benzema, ils ont pris les devants dès la 25è minute de jeu. Après ce premier but, les merengues ont fait le break à la 33è minute. Cette fois, c’est Sergio Ramos qui s’est illustré de la tête à la suite d’un corner. Le capitaine du Réal a ainsi inscrit son 100è but avec son club.

Avant la pause, les Nerazzurri vont se ressaisir. Grâce à Lautaro, ils parviennent à réduire l’écart à la 35è minute de jeu. A la reprise, ils vont davantage pousser. Et finalement, leurs efforts offensifs sont  récompensés à la 68è minute de jeu par le but de l’égalisation du croate Perisic. Heureusement pour les madrilènes, Rodrygo a inscris un troisième but à la 80è minute de jeu. Ce qui a logiquement été très avantageux pour son club qui s’est imposé au bout du coup sur ce score de 3-2.

Le Réal a ainsi ajouté trois points à son compteur. Le club espagnol se retrouve désormais avec 4 points en 3 matches de groupe. Ce qui lui permet de se relancer et d’être optimiste pour la suite. « C’était un match de Ligue des champions, un match très équilibré et, au final, ce sont trois points importantissimes pour nous à la maison, il fallait en prendre et on l’a fait avec caractère », a lâché Zinedine Zidane au coup de sifflet final.

Pour la suite, il va donc falloir tout mettre en œuvre pour définitivement se sortir d’affaire. Une chose est sure, c’est que rien ne sera facile pour les madrilènes.

Pour rappel, la seconde rencontre du groupe entre le Shakhtar Donetsk et le Borussia Mönchengladbach a été largement remportée par les allemands sur le score de 0-6.

Fabien Mbarga