Joachim Löw s’est dit impressionné par le talent du jeune attaquant du Borussia. Un baptême de feu avec la Nationalmannschaft est-il envisageable pour le joueur qui passer professionnel dans quelques jours ?

La pépite de Dortmund Youssoufa Moukoko est déjà considérée par beaucoup comme un acteur du football de demain. Samuel Eto’o par exemple n’a pas hésité à dire qu’il voit dans le jeune homme le « futur meilleur joueur du monde ». À 15 ans, le joueur d’origine camerounaise ne cesse d’impressionner. Surclassé avec les catégories jeunes du Borussia, Moukoko a honoré sa première sélection avec les u20 de l’Allemagne au mois de septembre. Interrogé sur le phénomène, Joachim Löw a avoué ne pas être indifférent face au talent du jeune attaquant. « Je ne l’ai pas encore vu jouer, mais j’ai pris contact avec ses entraîneurs et j’ai aussi regardé quelques vidéos. Il est difficile de croire que quelqu’un de cet âge puisse marquer autant de buts dans une ligue U19 contre des joueurs de deux ou trois ans plus vieux que lui. Moukoko est un joueur qui a un talent qu’on ne rencontre pas souvent », a-t-il déclaré sur le site officiel de la Bundesliga.

Une véritable machine à scorer

Arrivé à Dortmund à l’âge de 12 ans, Moukoko bat tous les records de précocité. Dès son arrivée en 2016, il intègre l’équipe U17 et inscrit 90 buts en 56 matches. Depuis l’âge de 14 ans, il évolue avec la catégorie u19 et les chiffres sont tout aussi ahurissants avec plus d’une quarantaine de buts marqués. S’il n’a pas encore découvert la scène européenne, Moukoko connait la catégorie jeune de la Ligue des Champions om il détient le record du plus jeune buteur de la compétition (à 14 ans, 10 mois et 29 jours).

Son objectif désormais est de passer professionnel et de remporter le Ballon d’Or comme il l’expliquait dans une interview accordée à Bild. La voie lui est toute tracée puisque dès le 20 novembre, l’entraîneur de l’équipe première Lucien Favre pourra l’intégrer dans son effectif le mois prochain lorsque le joueur aura atteint 16 ans, l’âge minimum pour passer professionnel en Allemagne.

Russel Ngalle