Ce samedi, la planète foot avait les yeux rivés en Espagne om le Barça recevait son grand rival le Real Madrid pour le premier Clasico de la saison. Les hommes de Zidane se sont imposés à l’extérieur (1-3) et se redonnent de la confiance après deux défaites consécutives.

La tête de leur entraineur se jouait peut-être ce soir après deux défaites de suite en championnat et en Ligue des Champions, mais les joueurs du Real ont évité le scénario catastrophe en allant s’imposer dans un Camp Nou vide 3 buts contre 1. Ce sont les Blancs qui prennent l’avantage dans ce match, 5 minutes à peine après le coup d’envoi. Fede Valverde, bien lancé par Karim Benzema convertit en but la première offensive madrilène. Les Barcelonais répondent dans la foulée grâce à Ansu Fati qui égalise à la 8e minute et devient le 2e plus jeune buteur de l’histoire des Clasicos. La première mi-temps sera à l’image de ce début de match, où les deux équipes se rendent coup pour coup, sans pour autant parvenir à marquer. Thibaut Courtois s’interpose devant Messi à la demi-heure de jeu.

En seconde période, les Catalans se font de plus en plus menaçants à l’image de Coutinho qui manque le cadre à la 54e minute. C’est pourtant dans ce temps fort des Barcelonais que le Real marque un second but sujet à polémique. Sergio Ramos s’écroule un peu facilement dans la surface barcelonaise, suit à un tirage de maillot de Clément Lenglet. L’arbitre qui n’avait pas vu la faute au départ consulte la VAR, constate le tirage de maillot et accorde un penalty aux Madrilènes. Le capitaine madrilène, spécialiste de l’exercice, ne manque pas l’occasion et redonne l’avantage aux siens à la 63e minute. Après ce deuxième but, les Catalans qui semblent lâcher prise encaisseront un troisième but, inscrit par Luka Modric tout juste entré en jeu (86e). Les protégés de Zidane s’imposent donc et reprennent provisoirement la tête de la Liga, donnant au passage un peu de répit à leur entraîneur, très contesté ces derniers jours. Il s’agit de son 6e consécutif match sans défaite au Camp Nou et du 2e classico consécutif remporté par les Madrilènes en 2020.

Russel Ngalle