L’Ajax Amsterdam s’est incliné contre Liverpool (0-1) ce mercredi 21 octobre, lors de leur 1er match du groupe D. Et pourtant, le club d’André Onana s’est créé les meilleurs occasions face à celui de Joel Matip.

Habitué au beau jeu, l’Ajax a pris le jeu à son compte, créant la 1ère occasion du match à la 16e minute. Après une combinaison sur corner, Dušan Tadić centre pour Lisandro Martínez au 2e poteau. Le coup de tête du défenseur central est malheureusement très faible pour inquiéter Adrián. 4 minutes plus tard, Onana relance du pied. Au bout de 3 passes, les locaux se trouvent devant la surface des visiteurs, mais l’action se termine par une frappe non-cadré de Ryan Gravenberch.

A la 33e, les Néerlaandais lance une nouvelle offensive éclair. Après une récupération dans le camp adverse, Davy Klaassen avale le couloir gauche, sert Quincy Promes à l’entrée de la surface. Après avoir prolongé à droite, l’attaquant hérité à nouveau du ballon au point de pénalty, mais bute sur le gardien adverse. Après avoir longtemps subi, les champions d’Europe en titre réagissent à la 35e, et le tir manqué de Sadio Mané conduit à 1 but contre son camp de Nicolás Tagliafico (1-0).

Ce malheureux fait de jeu ne décourage pourtant pas Onana et ses camarades, qui repartent aussitôt de l’avant. A la 44e, David Neres, d’une belle transversale, trouve Tadić dans la surface. Le Serbe lobe Adrián, mais le ballon est sauvé sur la ligne par Fabinho. Dans la foulée, Liverpool lance une contre-attaque, mais le centre de Mané est dévié en corner par Perr Schuurs. 2 minutes après, les champions du Pays-Bas s’illustrent à nouveau, mais la frappe de Klaassen s’écrase contre le poteau.

Les Reds ripostent à la 70e, mais la tentative de Takumi Minamino est poussée en corner par Onana. Côté Ajax, on garde l’espoir d’égaliser, et une dernière opportunité se présente à la dernière minute des arrêts de jeu (90e+5). Sur un centre venu de la gauche, Adrián manque sa sortie. A la retombée, Mohammed Kudus frappe au-dessus de la cage. Même si la défense de Liverpool s’est montrée perméable en absence de Matip, son gardien a assuré l’essentiel.

GLP