Championne d’Espagne en titre, la maison blanche a enregistré une défaite à domicile ce mercredi face au Shakhtar Donetsk.

C’est une surprenante équipe ukrainienne qui a affronté le Réal Madrid ce mercredi 21 octobre 2020, dans la cadre de la première journée de la Ligue des Champions dans le groupe B. Bien qu’ayant la faveur des pronostics avant le coup d’envoi de cette rencontre, le club entraîné par Zinedine Zidane, n’a pas pu tirer son épingle du jeu au bout du compte.

Sur le terrain, le Shakhtar Donetsk a très vite fait la différence. Pourtant privé de neuf titulaires (tous mis à l’écart pour cause d’infection à la covid-19, Ndrl), le club ukrainien a réussi l’exploit de terminer la première manche avec une avance de trois buts à zéro. Le premier but a été inscrit dès la 29è minute de jeu par l’entremise de Tete. Par la suite, Raphael Varane à travers un autogoal a permis à l’adversaire de faire le break à la 33è minute. Avant de rejoindre les vestiaires pour la pause, Manor Salomon a salé l’addition à la 42è minute.

Par sursaut d’orgueil, les madrilènes ont tout mis en œuvre à la reprise pour rattraper leur retard. Ils n’ont malheureusement pas pu réussir cet exploit. Toutefois, ils ont réduit l’écart en marquant deux buts. Après la magnifique réalisation de Luka Modric qui a sonné la révolte à 54è minute de jeu, Vinicius s’est illustré à son tour, cinq minutes plus tard, à travers une frappe croisée du droit. Dans le temps additionnel, Federico Valverde a inscrit un troisième but. Ce dernier a malheureusement été annulé à cause de la position illicite de Vinicius Junior.

Après avoir réalisé un triplé impressionnant en 2016, 2017 et 2018, le Réal Madrid entame très mal cette nouvelle édition de la coupe aux grandes oreilles. Ce qui n’est pas de nature à plaire à Zinedine Zidane. Le technicien français a d’ailleurs tout intérêt à rectifier le tir lors des prochaines rencontres. «Nous avons manqué de confiance, entrer dans le jeu comme nous savons le faire et c’est maintenant un moment difficile. On a réagi, il y a une réaction des joueurs, qui sont là. Impossible pour nous d’égaliser. Maintenant je vais réfléchir et réfléchir », a-t-il noté au coup de sifflet final.

Pour l’heure, le Réal Madrid occupe la dernière place du groupe B, suite au match nul d’un but partout entre l’Inter Milan et le Borussia Mönchengladbach.

Fabien Mbarga