Vainqueur de la dernière édition de la coupe aux grandes oreilles, le club allemand a été sans pitié pour son adversaire de la première journée dans le groupe A. En déplacement, l’Atlético Madrid a ainsi été laminé sur le score de 4-0.

Très attendue par plus d’un, la reprise de la ligue des champions a été un véritable régal pour les inconditionnels du Bayern Munich. Déjà satisfaits de la victoire obtenue en finale de la dernière édition face au Paris Saint Germain (1-0), ces derniers ont apprécié l’entrée en lice de leur club ce mercredi 21 octobre 2020.

Face à l’Atlético de Madrid qui est loin d’être un morceau facile, les bavarois n’ont pas fait de détails. Au bout de la rencontre, ils ont littéralement dominé leur adversaire du jour sur l’impressionnant score de 4-0. Dans ce duel, tout le mérite revient en grande partie à l’international français Kingsley Coman, désigné homme du match au coup de sifflet final.

Déjà époustouflant lors de la finale contre le PSG à Lisbonne au Portugal (il avait inscrit l’unique but du match, Ndrl), le milieu de terrain a encore mis tout le monde d’accord avec un doublé et une passe décisive. Son premier but a d’ailleurs été inscrit à la première manche de la rencontre et notamment à la 28è minute de jeu sur un service de Kimmich. Après cet exploit, l’ancien joueur du PSG a permis à son club d’inscrire un second but par l’entremise de Goretzka, à quatre minutes de la pause. Avant de servir magistralement son coéquipier, il s’est chargé de mettre hors d’état de nuire trois défenseurs en se faufilant entre eux.

A la seconde manche, il a encore fait parler son talent en réalisant un slalom de toute beauté dans la défense de l’Atlético à la 72è minute de jeu, obligeant ainsi Jan Oblak à aller chercher le ballon une nouvelle fois au fond de ses filets. Avant lui, son coéquipier de l’équipe de France, Corentin Tolisso a inscrit un magnifique but à la 66è minute. Son missile déclenché à 25 mètres des buts gardés par le portier madrilène a terminé sa course au niveau de la lucarne.

Avec cette victoire écrasante d’entrée, le Bayern envoie un message fort à ses prochains adversaires du groupe A. cette large victoire lui permet par ailleurs de s’installer à la tête du groupe avec trois points. L’Atlético Madrid de son côté arrive à la dernière position, derrière Red Bull Salzbourg et le Lokomotiv Moscou qui se sont séparés de leur côté sur un score de parité de 2 buts partout.

Fabien Mbarga