Le défenseur de l’AS Saint Etienne ambitionne de remporter la coupe d’Afrique des nations avec son pays. Bien plus, il compte mettre son talent au service de la sélection nationale pour aller le plus loin possible en coupe du monde.

Né à Bondy en France, en 1997, Harold Moukoudi fait partie de ces footballeurs ayant une double nationalité. Après avoir évolué avec plusieurs sélections inférieures de l’équipe nationale de France (U16, U17 et U18), il a décidé de se tourner vers ses origines. C’est ainsi qu’on l’a vu défendre les couleurs du Cameroun pour la première fois le 9 octobre dernier à l’occasion du match amical contre le Japon (0-0), disputé à Utrecht aux Pays-Bas.

Quelques jours après cette première sortie avec les lions indomptables au terme de laquelle il a été désigné homme du match, le défenseur de 22 ans s’est confié à nos confrères du site d’information dénommé Journalducameroun.com. Dans le long entretien qu’il leur a accordé, il a pris le soin d’expliquer au préalable les raisons qui l’ont poussé à jouer finalement avec le Cameroun. « J’ai choisi le Cameroun parce que je suis camerounais, même si j’ai toujours vécu en France. Je pense que mes origines, mes ancêtres sont camerounais ; donc j’ai toujours eu cette fibre un peu plus camerounaise que française, même si je suis aussi fier d’être français. Je me suis toujours senti un peu plus camerounais. C’est pour cela que quand le Cameroun est venu, je n’ai même pas hésité une seconde. Pour moi, la question était toute répondue », a-t-il confié.

Aujourd’hui, il ne regrette pas son choix. Le moins que l’on puisse dire à ce sujet est que son intégration dans la tanière se passe plutôt très bien. « J’ai été bien accueilli, maintenant ça fait plus d’un an que je suis en sélection, même s’il n’y a pas eu de regroupements entre temps. Nous avons un groupe whatsApp où nous communiquons de temps en temps. Je me sens très bien dans l’équipe. Je pense que ça s’est vu aussi sur le terrain. Je suis content parce que c’est vraiment une famille », a-t-il expliqué.

Son premier match réussi avec les lions lui donne d’ailleurs plus d’envie. Pas étonnant qu’il soit très ambitieux et plus que jamais déterminé à toujours mouiller le maillot pour défendre les couleurs nationales et remporter des titres importants. «Il y a la CAN qui arrive à grand pas. Je pense qu’on a tous un objectif commun, le même rêve de soulever le titre à la maison. On ne va pas se mentir. Après, il y a la coupe du monde. Nous voulons aller le plus loin possible lors des phases finales de coupe du monde, parce qu’on a l’effectif et le groupe pour le faire », a-t-il noté.

Fabien Mbarga