L’ancien capitaine des Panthères (2000-2014), a pris sa retraite internationale sans avoir atteint ses objectifs.

Leader de l’équipe nationale de football fanion du Gabon à une époque, Daniel Cousin, ne se contentait plus seulement des sélections. Au contraire, le robuste attaquant des Panthères, était aussi préoccupé par le résultat. Comme plusieurs footballeurs africains célèbres en club à son époque, le capitaine de cette équipe (2000-2014), voulait également hisser le Gabon au sommet du football continental. Mais, son enthousiasme va se révélé insuffisant.  Puisque le joueur n’aura pas la possibilité d’atteindre ses objectifs, malgré les quatorze années passées dans cette sélection. Daniel Cousin, (56 sélections pour 13 buts inscrits) prend sa retraite internationale en 2014, sans avoir remporté le moindre trophée avec les Panthères. Malgré des regrets, Cousin, acceptera de revenir dans cette équipe, non plus comme joueur, mais plutôt, manager général.

Série (6): Frédéric Kanouté: L’autre malien qui n’a pas digéré l’humiliation à la Can 2010

En tant que joueur, la dernière compétition officielle disputée par le Gabonais est la Coupe d’Afrique des nations (Can) de football 2012, co-organisée par le Gabon et la Guinée Equatoriale. Classés par les favoris dans cette compétition, Daniel Cousin et ses coéquipiers vont s’imposer dans le groupe D, avec un total de trois victoires en trois matchs. Ce qui leur permet de poursuivre l’aventure. Mais, en quarts de finale, le Gabon de Cousin sort de la compétition, après une défaite face au Mali, à l’épreuve des tirs au but (4-5). Les deux équipes avaient fait jeu égal (1-1) au terme du temps règlementaire. L’échec de Daniel Cousin et ses coéquipiers à la maison, intervient après un autre enregistré deux ans plus tôt lors de la Can 2010 organisée en Angola. Présents à cette compétition, l’ancien joueur du Racing club de Lens, en France (2004-2007) et les Panthères sont éliminés au premier tour de la compétition. Daniel Cousin avait connu le même échec avec le Gabon dix ans plus tôt. C’est lors de la Can 2000 co-organisée par le Ghana et le Nigeria.

P. Bilong

A suivre série (8) : Gyan Asamoah