Initialement prévue du 4 au 25 avril 2020, la compétition reportée en mars pour cause de Coronavirus se jouera du 16 janvier au 7 février au Cameroun.

 

C’est officiel. Le championnat d’Afrique des nations (Chan) de football 2021 se jouera au Cameroun du 16 janvier au 7 février. Les nouvelles dates de la compétition dédiée aux footballeurs évoluant dans des championnats locaux, ont été communiquées ce jeudi, 10 septembre 2020. C’était au cours de la réunion du Comité exécutif (Comex) de la Confédération africaine de football (Caf).

Initialement prévue du 4 au 25 avril 2020 au Cameroun, cette compétition avait été reportée en mars dernier par l’instance faitière du football continental, en raison de la pandémie du Coronavirus déclarée au pays quelques semaines plus tôt. La publication ce jour des nouvelles dates du Chan 2021, vient mettre fin aux spéculations sur la période exacte de cette compétition, tant attendue par des footballeurs locaux. Au cours des travaux, le Comex a également décidé d’appliquer la règle du quatrième remplacement en cas de matches à prolongation.

A quatre mois du coup d’envoi de la compétition qui va réunir seize équipes, le Cameroun, pays organisateur, va effectuer sa rentrée des classes le 15 septembre prochain. C’est à la faveur d’un stage préparatoire de la compétition. Prévu au centre technique de la Caf, à Mbankomo, le stage qui prendra fin le 25 septembre prochain, va réunir 30 joueurs présélectionnés par l’entraîneur-sélectionneur de cette catégorie, Yves Clément Arroga. Logé dans le groupe A, le Cameroun affrontera le Zimbabwe, le Mali et le Burkina Faso.

« C’est un groupe équilibré. On a le Mali, un adversaire qu’on connait à tous les niveaux. On a le Zimbabwe qui est une équipe très solide et qui a beaucoup de joueurs habitués à cette compétition. C’est un groupe où le Cameroun a toutes les chances de s’en sortir et de prendre la première place. Mais, le ballon est rond pour tout le monde. C’est un groupe très équilibré », déclarait l’ancien Lion Indomptable, Salomon Olembe,  en février dernier lors  de la cérémonie officielle du tirage au sort de la compétition.

 

P. Bilong