Pour leur 5e confrontation en demi-finale de la Conférence Est des Playoffs de la NBA (Ligue nord-américaine de basketball), Boston Celtics a battu Toronto Raptors (111-89) ce mardi 8 septembre (heure du Cameroun). Avec 3 victoires contre 2, Boston reprend le dessus sur la franchise du Camerounais Pascal Siakam.

Catastrophique ! C’est ainsi qu’on peut qualifier le début de match des Raptors. Comme endormis, Siakam et ses camarades mettent du temps à rentrer dans la partie. C’est tout logiquement qu’ils perdent les 2 premiers quart-temps, sur des scores sans appel (11-25 et 24-37). Après 24 minutes de jeu, ils sont donc menés 35-62, et ont déjà 27 points à remonter. Symbole de cette méforme, Siakam ne marque que 4 points pendant les 2 périodes. Seuls Serge Ibaka, Kyle Lowry et OG Onunoby, 7 points chacun, sortent plus ou moins du lot.

Mais après la pause, Nick Nurse semble avoir trouvé le bon discours pour remotiver ses joueurs. D’ailleurs, Siakam entre enfin dans le match. Le Camerounais enchaîne 3 paniers successifs de 2 points en 2 minutes, sans que l’adversaire ne marque le moindre shoot. Malheureusement, l’homme aux 2,6 mètres est rappelé sur le banc 2 minutes plus tard, et finit de ce fait la rencontre à 10 points, 4 rebonds et 2 passes décisives.

Logiquement déçu par les prestations respectives de ses hommes, le coach de Toronto fait tourner son effectif pendant tout le match, avec les entrées de Terence Davis, Chris Boucher, Matt Thomas, Rondae Hollis-Jefferson, Norman Powell et Ibaka. Cela permet à son équipe de remporter les 2 dernières périodes (28-25 et 26-24), mais ne suffit pas pour revenir au tableau d’affichage. Les Canadiens s’inclinent finalement 89 à 111, avec une différence de 22 points.

Ils voient donc leurs adversaires reprendre les devants, avec 3 victoires contre 2. La machine semblait pourtant avoir finalement démarré, après les 2 succès consécutifs des champions en titre (104-103 et 100-93). Ces 2 performances leur permettaient de revenir dans la course pour la qualification en finale de la Conférence Est, après avoir concédé 2 défaites d’entrée (94-112 et 99-102). Quoi qu’il en soit, tout est encore possible pour les Raptors, à condition que ceux remportent les 2 derniers matchs de la série.

GLP