Toronto Raptors s’est imposé ce dimanche 6 septembre, contre Boston Celtics (100-93), lors de leur 4e confrontation en demi-finale de la Conférence Est des Playoffs de la NBA (Ligue nord-américaine de basketball). 2e meilleur marqueur du match, le Camerounais permet à sa franchise de revenir à 2 victoires partout.

On reconnait les grands joueurs dans les grands matchs. Et si besoin l’était encore, Pascal Siakam a une fois encore prouvé qu’il est un élément essentiel des Raptors. Après l’ouverture du score de Kyle Lowry, et l’égalisation de Jaylen Brown, le Camerounais permet aux siens de reprendre l’avantage, grâce à 1 shoot à 3 points (5-2). Même s’il ne marque plus jusqu’à la fin du 1er quart-temps, son équipe remporte tout de même celui-ci (31-27), grâce à un Lowry en pleine forme (11 points).

Siakam débute la 2e période comme il a terminé la 1ère : c’est-à-dire sans trouver le chemin des filets. Il faut attendre la fin du 2e quart-temps (21e et 22e minute) pour le voir inscrire 3 paniers successifs de 6 points. Entre-temps, les prestations de Serge Ibaka (8 points), Fred VanVleet (3 points) et OG Onunoby (1 points) sont insuffisantes pour remporter cette autre manche. L’avantage est donc pour les Celtics (22-18), qui reviennent d’ailleurs au score (49-49).

Après la pause, Siakam semble avoir bien bénéficier de son repos : le natif de Douala claque 11 points. En regain de forme lui aussi, VanVleet inscrit quant à lui 8 points. Avec l’aide de Marc Gasol, Lowry, Onunoby et Ibaka, les Canadiens remportent la 3e période (32-24). En baisse de régime pendant les 12 dernières minutes, Siakam n’inscrit plus que 3 points. Heureusement, le jeu collectif des hommes de Nick Nurse leur permet de résister au retour de ceux de Brad Stevens, même s’ils s’inclinent 19-20.

C’est sans grande conséquence au tableau d’affichage, car les champions en titre s’imposent finalement 100 à 93. Grâce aux 23 points, 11 rebonds et 2 passes décisives de Siakam, ils reviennent à 2 victoires partout, et se relancent dans la course pour la qualification en finale de la Conférence Est. Les noir et blanc avaient pourtant perdu les 2 premiers matchs (94-112 et 99-102), avant de réduire l’écart lors du 3e (104-103). Il ne leur reste plus que 2 victoires pour franchir ce palier.

GLP