BSC Young Boys, le club des 2 internationaux camerounais, s’est imposé en finale de la Coupe de Suisse contre le FC Basel (2-1), ce dimanche 30 août 2020.

La partie semblait plutôt mal embarquée pour Jean-Pierre Nsame et Moumi Ngamaleu. Titulaires, les 2 Camerounais et leurs camarades se sont fait malmenés en 1ère période. Leurs adversaires croient même ouvrir la marque à la 30e minute, sur une belle volée de Valentin Stocker. Le tableau d’affichage reste néanmoins vierge, après une position de hors-jeu sanctionnée par l’arbitre central. Les Bâlois sont finalement récompensés à la 42e, grâce au coup de tête d’Omar Alderete, sur un corner de Fabian Frei (1-0).

Son équipe malmenée pendant la 1ère période, Gerardo Seoane trouve le bon discours à la pause. Lequel discours porte ses fruits 5 minutes seulement après la mi-temps (50e). A la suite d’une belle combinaison côté gauche, Michel Aebischer transperce la défense adverse, et sert un caviar à Nsame. Le meilleur buteur de la Super League (32 buts) ne fait que pousser le ballon dans les buts vides (1-1). Les pendules remises à l’heure, les 2 équipes poussent pour reprendre le dessus.

C’est d’abord Basel qui passe à côté du 2-1, lorsque Raoul Petretta butte sur David von Ballmoos. Quelques secondes après son entrée en jeu, Guillaume Hoarau riposte, mais voit son coup de tête s’écraser sur le poteau droit de Đorđe Nikolić. Le Français manque de peu l’occasion de marquer pour son dernier match avec Young Boys. Son coéquipier Marvin Spielmann se montre plus réaliste à la 89e, sur une frappe des 35 mètres (2-1). Le suisse est quand-même aidé par les mains moles du gardien adverse.

Le score reste ainsi jusqu’au coup de sifflet final. Après le championnat le 31 juillet dernier, Young Boys remporte cette fois la Coupe de Suisse, et réalise son 1er doublé depuis 1958. Une performance due en grande partie aux performances de Nsame (41 buts et 4 passes décisives en 46 matchs) et Ngamaleu (11 buts et 10 passes décisives en 46 matchs). Les 2 Camerounais sont plus que jamais entrés dans la légende du club helvétique.

GLP