En fin de contrat en juin 2021, le jeune défenseur central s’est vu proposer une prolongation de contrat par le PSG. Sollicité par plusieurs formations en France et à l’étranger, le club qui s’est fait chiper quelques-unes de ses pépites ces dernières années souhaite inscrire plusieurs jeunes de sa génération 2001 dans la durée.

 

Le PSG a entamé depuis peu des démarches en vue de prolonger ses jeunes. Le défenseur central Loïc Mbe Soh, 19 ans, fait partie de ces protégés sur lesquels le club parisien souhaite s’appuyer sur la durée. Selon l’Équipe, le Franco-Camerounais dont le contrat expire en juin 2021 a reçu une offre de son club formateur. La durée du nouveau contrat n’a pas filtré, mais le PSG souhaite blinder son prometteur défenseur qui aurait des touches en Ligue 1 où Bordeaux a été évoqué comme probable destination, mais aussi en Angleterre avec des clubs de Championship tels que Middlesbrough ou Majorque en Espagne. Intégré à l’effectif professionnel depuis deux ans, Mbe Soh peine à se faire une place, barré par la concurrence de quatre défenseurs de métier en équipe première que sont Marquinhos, Kehrer, Diallo et le champion du monde Kimpembe, Loïc Mbe Soh n’a pris part la saison dernière qu’à une seule rencontre de Ligue 1 contre Reims en septembre dernier, et à 5 matchs de Youth League au cours desquels il a inscrit un but.

Comme le jeune défenseur, deux jeunes de la génération 2001 issus du centre de formation du club francilien ont reçu et signé des offres de prolongation. Il s’agit de l’attaquant camerounais Alexandre Fressange et du milieu Massinissa Oufella. Jeudi dernier les deux « titis » parisiens ont prolongé jusqu’en 2022 et devraient être prêtés dans la foulée. L’objectif est que le jeune attaquant trouve du temps de jeu cette saison, pour gagner en expérience et peut-être dans le futur, postuler à une place en équipe première. Âgé de 19 ans, il avait paraphé son premier contrat professionnel en 2018.

Russel Ngalle