Les Sixers perdent le troisième match de cette série, la faute à une mauvaise gestion des dernières minutes, alors qu’ils avaient réussi le plus en prenant l’avantage. Au bord de l’élimination, Joël Embiid et ses camarades n’ont plus droit à l’erreur.

Menés 2-0 dans la série, les Sixers avaient l’ambition de sonner la révolte pour espérer remporter leur premier match et rester dans la course. Le match débute pourtant mal pour la bande à Embiid, leurs largesses défensives font le bonheur des Celtics. En face, Embiid semble tout seul, surtout à chaque prise de balle, la star des Sixers est muselée par des prises à deux. Ses exploits individuels au poste haut et à 3 points permettent néanmoins à son équipe de terminer le premier quart avec un retard minime de 2 points (26-24). À la peine offensivement, les Sixers sont en plus privés de la balle. La première période voit les Sixers toujours menés de deux points 51-49.

Dans le troisième quart, Kemba Walker sonne la charge côté Celtics et pousse Joël Embiid à commettre sa 4e faute. Privés de leur pivot, les Sixers s’accrochent tant bien que mal grâce notamment à Josh Richardson et à Shake Milton qui brille aussi pour la première fois depuis le début de la série. Ils maintiennent l’écart à 4 points à la fin du 3e quart temps (76-72).

Joel Embiid de retour pour la fin du match attire sur lui tous ses adversaires, ce qui libère ses coéquipiers. Shake Milton ramène les deux équipes à égalité 78-78. Les Celtics font alors parler leur expérience de ces grands rendez-vous en Playoffs pour distancer les Sixers. Embiid se montre toujours aussi agressif malgré les prises à deux et Shake Milton, satisfaction de la soirée à Philly, donne l’avantage à son équipe pour la première fois du match d’un tir à 3 points (90-89). Un avantage qu’ils ne pourront conserver jusqu’à la fin, la faute à deux pertes de balles fatales. Les Celtics s’imposent 102-94 et les Sixers ne sont plus qu’à un match de l’élimination dès le premier tour de ces Playoffs 2020.

Fautif sur les deux pertes de balles qui ont couté la victoire aux siens Embiid a reconnu en fin de match que « Ces deux actions sont décevantes, on ne peut pas le dire ou le voir autrement. Je pensais m’être amélioré à la passe, lors des prises à deux, puis il s’est passé ce qu’il s’est passé. J’ai perdu la balle. C’était une erreur grossière. Elle est pour moi. C’est fait, il faut passer à autre chose. » Cependant, le pivot auteur de 30 points et 13 rebonds ne compte pas baisser les bras. « On ne peut pas abandonner. On doit se battre, jouer dur et être prêt pour dimanche. Je ne veux pas me faire sweeper. Je ne veux pas avoir cela sur mon CV. » Le match 4 aura lieu ce dimanche 23 aout.

Russel Ngalle