Philadelphie s’est rassuré à quelques jours du début des Playoffs. Dans le choc de la nuit dernière contre les Rockets ils leur ont infligé une défaite de plus de 38 points, alors que Mike d’Anthony avait aligné tous ses titulaires disponibles.

 

Préparation idéale pour les Sixers de Joël Embiid à quelques jours d’affronter les Boston Celtics au premier tour des Playoffs. Dans ce choc contre les Houston les deux coachs avaient choisi d’envoyer leur meilleure équipe pour les maintenir en jambes. Joel Embiid blessé au poignet lors de la rencontre face aux Raptors était bien présent, tout comme James Harden, côté adverse. Seul manquait à l’appel Russell Westbrook blessé mercredi dernier et qui pourrait manquer le début des Playoffs. Et sans leur meneur, les Rockets ont littéralement explosé face à la puissance des Sixers.

La franchise de Philly avait déjà pris le large à la fin du premier quart, comptant 13 points d’avance (39-26). Les Sixers maintiennent la même intensité dans le second quart-temps et vont à la pause avec 24 points d’avance et un score de 71-47. Le troisième quart est le plus serré de la rencontre, les Rockets sonnent la révolte, mais ce quart est remporté sur le fil par les Sixers 30-32. Le quatrième quart n’est qu’une formalité pour Embiid et ses partenaires face à des Rockets en roue libre qui encaissent 11 points d’écart (3-191). Le match s’achève sur un score sans appel de 134-96.

James Harden termine meilleur marqueur avec un double-double 27 points et 10 passes en 27 minutes. Côté Sixers, le collectif a primé sur les individualités avec 8 joueurs à au moins 10 points. Dans le duel entre Camerounais, le dernier mot est également revenu à Joël Embiid, auteur de 14 points en 23 minutes sur le parquet, tandis que Luc Mba a Moute a inscrit 3 points en 14 minutes.

Les Sixers privés de leur meneur démontrent ainsi qu’ils seront prêts pour le combat mardi. « Je sais que certaines équipes ne font pas jouer leurs meilleurs joueurs, mais il nous manque Ben. Le cinq de départ a été bouleversé. Nous n’avons pas beaucoup joué ensemble, et c’était très bénéfique pour nous ce soir de jouer pour continuer de créer une cohésion », a expliqué Al Horford à la fin de la partie.

 

Russel Ngalle