L’instance en charge du football mondial a présélectionné 54 arbitres qui officieront pendant le mondial au Qatar.

A deux ans de la tenue de la 22e édition de la Coupe du monde de football qui se tiendra pour la première fois au Qatar, la FIFA s’active dans l’organisation. C’est ainsi que l’instance dirigée par Gianni Infantino a présélectionné 54 arbitres centraux en vue de ce rendez-vous planétaire. Ces officiels sont répartis dans les 6 confédérations que compte la FIFA. On retrouve 8 en provenance de la confédération asiatique, 8 issus de La Confédération de football d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (plus connu sous son sigle CONCACAF), 12 en provenance de la Confédération sud-américaine de football (CONMEBOL). La confédération océanique est la moins représentée avec 3 membres, tandis que l’UEFA est la plus représentée avec 17 représentants.

Pas de Camerounais parmi les arbitres africains présélectionnés

La Confédération africaine de Football compte quant à elle 6 arbitres retenus par la FIFA. Il s’agit de l’Éthiopien Bamlak Tessema, qui faisait déjà de l’expédition africaine lors de la précedente édition en Russie en 2018. On retrouve également l’Algérien Mustapha Ghorbal, le Marocain Rédouane Jiyed, le Sénégalais Maguette Ndiaye, l’Egytien Oumar Mohamed, et le Congolais Jean Jacques Ndala. Aucun représentant camerounais donc dans cette présélection, même pas l’arbitre international Alioum Sidi, pourtant considéré comme l’un des meilleurs sifflets sur le continent. L’on se souvient notamment qu’il avait officié lors du match d’ouverture et surtout lors de la finale de la dernière Coupe d’Afrique en Egypte.

En rappel, la FIFA a officialisé il y a quelques jours le calendrier de la Coupe du monde 2022. Ce sera inédit puisque cette 22e édition pour pallier à la forte chaleur qui a cours au Qatar au mois de juin (date habituelle des précédentes Coupes du monde), se tiendra du 21 novembre 2022 au 18 décembre 2022.

Russel Ngalle