Cette saison, le club de la capitale a tout gagné sur le plan national. Le dernier titre en date est le trophée de la coupe de la ligue, remporté ce vendredi face à une superbe équipe lyonnaise.

C’est un fait ! En France, le PSG est un géant. Thomas Tuchel et ses poulains viennent encore de le prouver à la face du monde, de la plus belle des manières. Après avoir remporté le Trophée des Champions, la Ligue 1 et la Coupe de France, ces derniers viennent de boucler la saison avec un neuvième trophée de coupe de la ligue de leur histoire. Pour arriver à ce résultat, il a fallu se débarrasser de l’Olympique Lyonnais(OL) qui avait pourtant à cœur de sauver sa saison avec, au moins, une qualification en ligue Europa.

La rencontre qui s’est disputée au Stade Saint-Denis a été serrée au point où, aucune des deux équipes n’a pu faire la différence jusqu’au bout du temps règlementaire. Même la prolongation n’a pas permis de les départager. Et, ce n’est qu’à la fatidique épreuve des tirs au but que les parisiens ont pu souffler. Le mérite revient naturellement au portier, Keylor Navas qui a su tirer son épingle du jeu en arrêtant la tentative de Bertrand Traoré. Derrière,  Pablo Sarabia ne s’est pas fait prier pour donner la victoire finale à ses coéquipiers (6-5). Une belle façon de tourner la page de cette compétition qui sera retirée du calendrier national dès la prochaine saison.

Le PSG vient ainsi de frapper un grand coup en remportant la dernière édition d’une compétition qu’il a été le premier à gagner en 1995 face à Bastia (2-0). «On est content. C’était un match difficile et c’est normal parce que c’est une finale contre une bonne équipe. Gagner une finale comme ça en souffrant c’est bien. 120 minutes c’était dur après l’arrêt de quatre mois. Ce n’était pas un bon match. On fera un peu la fête et après on pensera à la suite », a indiqué le défenseur parisien Marco Verrati.

Malgré la défaite, l’entraîneur des Gones a été plus ou moins satisfait du jeu produit par ses protégés. «On a fait un bon match. On a été capable de pousser cette équipe du PSG dans ses retranchements. On aurait pu faire mieux en fin de seconde période. Le sort de la finale s’est joué sur les tirs au but. Dans l’ensemble, qu’est-ce que vous voulez que je dise à mes joueurs ? J’ai vu plein de choses positives. On a rivalisé avec une équipe qui se battra pour la Champions League. Mon équipe doit prendre confiance », a lancé Rudi Garcia.

Le PSG termine donc sa saison en beauté sur le plan national avec un carton plein. Reste à présent à aller à la conquête de la ligue des champions dans es prochains jours.

Fabien Mbarga