Dans un communiqué radio-presse rendu public hier, Narcisse Mouelle Kombi, invite tous les acteurs du milieu sportif à les surseoir temporairement.

Le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep), est mécontent du non-respect de la stratégie nationale de riposte contre le Coronavirus dans le milieu du sport. Narcisse Mouelle Kombi, constate pour le regretter la pratique des activités sportives pourtant proscrites par le gouvernement en cette période de pandémie. Le Minsep l’a fait savoir dans un communiqué radio-presse rendu public hier jeudi. Dans cette communication, Narcisse Mouelle Kombi, invite tous les acteurs du milieu à surseoir temporairement lesdites activités. « Le ministre des Sports et de l’Education physique en appelle à la responsabilité de tous les acteurs de la communauté sportive nationale, à éviter que la pratique sportive, facteur de bien-être et de bonne santé physique et psychique, ne devienne le terreau propice à la propagation de cette pandémie dont l’évolution reste préoccupante dans notre pays », exhorte Narcisse Mouelle Kombi.

Malgré les assurances du Minsep, il est encore difficile de déterminer la période de reprise des activités sportives. La communication de Narcisse Mouelle Kombi, rallonge les rappels à l’ordre faits sur l’arrêt des activités sportives en cette période de pandémie. Bien avant le Minsep, des responsables de quelques ligues régionales de football déclinaient déjà leur responsabilité et mettaient en garde les contrevenants à cette mesure. « A cet effet, il est rappelé que tous ceux qui s’aviseront encore à aller outre cette suspension des activités sportives à quelque niveau de responsabilité que ce soit seront sévèrement sanctionnés », mettait en garde, le président de la ligue régionale de football du Littoral, Emmanuel Loga. Déclaré pour la première fois au Cameroun le 6 mars dernier, le Coronavirus a été à l’origine de l’arrêt de plusieurs compétitions sportives parmi lesquelles les championnats de football Elite One et Elite Two.

P. Bilong