Avec 21 passes décisives, le milieu de terrain de Manchester City est le meilleur passeur du championnat anglais à l’issue de cette saison. Il s’agit de la 3e fois en quatre exercice, après ceux de 2016/2017 et 2017/2018.

 

C’est la tour de contrôle de Manchester City, l’homme par qui passe la quasi-totalité des occasions de buts de l’équipe… Du haut de ses qualités, De Bruyne enregistre logiquement des statistiques remarquables. En 35 matchs (32 titularisations) de Premier League, l’international belge (74 sélections) a délivré 21 offrandes, ce qui fait de lui le meilleur passeur de la compétition. Il se classe loin devant Trent Alexander-Arnold (13) et Andrew Robertson (12), les deux latéraux de Liverpool.

Un joueur au service du collectif

N’eut été sa longue absence et sa méforme lors de la saison 2018/2019 (seulement 2 passes décisives en 19 matchs), l’ancien joueur de Chelsea enchaînerait une 4e année consécutive en tant que meilleur passeur du championnat. En effet, il était déjà à la tête de ce classement lors des exercices 2016/2017 (18 passes décisives) et 2017/2018 (16 passes décisives). Entretemps, son compatriote Eden Hazard s’est glissé dans cette série en remportant la distinction en 2018/2019, avec ses 15 caviars.

Par ailleurs, De Bruyne ne sait pas que créer des occasions de but, il sait également les concrétiser. Il a pour cela marqué 13 buts en championnat sous les couleurs des Sky Blues. Le natif de Drongen est même le meilleur joueur du tournoi, si l’on s’en tient au calcul nombre de buts plus nombres de passes décisives (34). Il est suivi dans cette catégorie par Mohamed Salah de Liverpool (19 buts et 10 passes décisives), et Jamie Vardy de Leicester City (meilleur buteur avec 23 buts et 5 passes décisives).

D’autre part, le jeu au service du collectif constitue l’ADN du football de De Bruyne. Il l’avait déjà démontré en 2014/2015, en offrant 20 balles de buts en Bundesliga, sous les couleurs de VfL Wolfsburg. Avec de telles performances, le jouer de 29 ans reste un élément indispensable de son club, qui espère peut-être remporter sa 1ère Ligue des Champions cette année. Mais pour y arriver, il faudra d’abord se débarrasser du Real Madrid, après la victoire (2-1) décrochée au Santiago Bernabeu.

GLP