Le club de la capitale a difficilement pris le dessus sur l’AS Saint-Etienne (1-0) ce 24 juillet 2020. Un nouveau sacre troublé par la blessure de Kylian Mbappe.

Devant près de 2500 spectateurs présents au Stade de France, le Paris Saint Germain(PSG) a fait l’essentiel en dominant son adversaire du jour. L’unique but de la rencontre a été inscrit par le brésilien Neymar  Junior. Après un début de rencontre serré, l’ancien Barcelonais a permis aux parisiens de faire bouger le tableau d’affichage à la 14è minute. Un seul but, certes, mais largement suffisant pour permettre a Thomas Tuchel et ses poulains de soulever leur 13è trophée de coupe de France.

De quoi se réjouir, lorsqu’on sait à quel point les choses ont été très difficiles face à des stéphanois à la fois déterminés et agressifs. «Oui, on a gagné. Dans une finale, c’est le plus important(…) C’était dur malgré la supériorité numérique. C’était le premier match de compétition, mais on avait beaucoup à perdre. On était les grands favoris. On a perdu la confiance, en n’ayant pas la possession. C’est dur de regagner la confiance. On a eu des occasions pour inscrire le deuxième. Il y a eu le souvenir de l’année passé quand on a perdu en menant 2-0. La satisfaction reste d’avoir gagné », a souligné l’entraîneur du PSG au micro d’Eurosport 2.

A cause de nombreuses occasions de but manquées, les stéphanois sont passés à côté d’une couronne qu’ils rêvent de porter depuis 1977. De quoi nourrir bien des regrets au bout du compte. «Le sentiment, il est mitigé. Je pense qu’on a retrouvé des valeurs et des ingrédients qu’il nous manquait depuis un certain temps. Il y a des satisfactions, mais perdre une finale, c’est toujours dur à encaisser. On perd par le plus petit des scores, c’est révélateur du match qu’on a pu faire. Ça s’est joué à un poteau sortant, c’est l’histoire du foot », a indiqué Jessy Moulin.

Il faut dire que c’est le troisième sacre du PSG pour le compte de cette  saison. La coupe de France vient en effet s’ajouter aux trophées des champions et à la ligue 1. Malgré la victoire contre l’AS Saint-Etienne, les parisiens ont été marqués par la sortie sur blessure de Kylian Mbappé à la 31é minute de jeu. «  Forcément, la blessure de Mbappé nous inquiète, et celle de Kehrer. J’espère que ce n’est pas trop grave. On va voir comment cela va se passer. Ce sont deux joueurs importants dans l’effectif. Il faut juste penser à bien préparer et travailler. Il y a encore des Coupes à aller chercher », a précisé Marquinhos.

Tout porte donc à croire que le champion du monde 2018 sera le grand absent de la finale de la coupe de la ligue, prévue le 31 juillet prochain contre l’Olympique lyonnais.

Fabien Mbarga