Après plus de quatre mois d’interruption pour cause de Coronavirus, la suite du championnat marocain de football de première division, annoncé dès le 27 juillet prochain, se fera dans des stades vides.

C’est l’une des réformes adoptées pour la clôture de la saison sportive de football 2019-2020 au Maroc. Après plus de quatre mois d’interruption pour cause de Coronavirus, la suite du championnat national de première division marocain, Botola 1, se fera à huis clos.  Annoncés pour reprendre lundi, 27 juillet 2020, les matches de cette compétition se joueront désormais loin des supporters et sympathisants des différents clubs. Bien plus, les rencontres ne seront programmées qu’en soirée. Les clubs qui auront droit à deux rencontres par semaine, pourront effectuer cinq remplacements au lieu de trois, comme c’était le cas avant l’arrêt du championnat le 14 mars dernier. Outre ces modifications, la Fédération royale marocaine de football, indique aussi qu’au cours des matches, une pause de rafraîchissement sera accordée aux joueurs toutes les demi-heures. Il fallait bien s’y attendre à des reforme au regard du contexte de crise sanitaire marqué par le Covid-19.

La reprise des matches de Botola 1, intervient plusieurs semaines après celle des entraînements. En attendant les résultats des rencontres programmées dès lundi prochain, le Wydad Casablanca, est leader au classement avec 36 points. Le club qui compte trois matches en moins est suivi de Fus Rabat, deuxième avec 35 points. Mc Oujda, occupe la troisième place du tableau avec 34 points. Tandis que la Renaissance Berkane est quatrième avec deux points en moins. Le Maroc va rallonger la liste des pays africains ayant repris leurs championnats de football, malgré la présence du Coronavirus. On se rappelle que certaines associations de football du continent ont acté l’arrêt définitif de leurs compétitions en raison de cette pandémie. Tandis que d’autres ont tout simplement procédé à leurs annulations.

P. Bilong