Dans une circulaire adressée à ses différents démembrements et aux présidents de clubs, le 6 juillet 2020, la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) a dévoilée les fenêtres de mercato arrêtées en football professionnel, féminin et amateur.

 

Malgré les arrivés et les départs observés dans certains clubs d’Elite One ces derniers jours, le marché des transferts n’est pas encore ouvert au Cameroun. En ce qui concerne le football professionnel (Elite One et Elite Two), la première période d’enregistrement des joueurs ne sera ouverte que dans 11 jours. D’une durée de moins de 3 mois, elle ira du 1er août au 23 octobre 2020.

Les clubs du championnat national de football féminin, et de football masculin amateur (championnats régionaux, départementaux et d’arrondissements), devront pour leur part attendre un mois supplémentaires, avant d’enregistrer leurs nouvelles joueuses et nouveaux joueurs respectifs. Ici, la première fenêtre du mercato est prévue du 1er septembre au 23 novembre 2020. Le calendrier est par contre harmonisé en ce qui concerne la seconde période, qui s’étalera du 2 au 31 janvier 2021, dans toutes les catégories.

« A cet effet, à la fin de chaque période d’enregistrement, la Fifa (Fédération internationale de football association, ndlr) procèdera sans autre avis à la clôture simultanée des deux systèmes électroniques Fifa Connect et Fifa TMS », avertit la Fecafoot. Les deux systèmes dont il est question ici, sont des plateformes numériques mises sur pied par la Fifa, pour rassemblées les données relatives au transfert des joueurs dans toutes ses associations membres, et dans tous les championnats organisés par celles-ci.

Mais avant l’ouverture officielle du marché des transferts au Cameroun, certains clubs procèdent déjà à des recrutements. Le 13 juillet dernier, Coton Sport de Garoua a présenté 10 nouvelles recrues à la presse. Le lendemain, Stade renard de Melong s’est également prêté au jeu, en annonçant les signatures de 7 nouveaux joueurs. Les transferts sont également d’actualité dans d’autres formations, aussi bien pour le renouvellement des effectifs que des staffs techniques. Quoi qu’il en soit, tous ces mouvements ne seront reconnus comme tel que pendant les périodes susmentionnées.

GLP