En plus des compétitions comme la CAN, l’Euro, ou encore les Jeux Olympiques toutes reportées à une année ultérieure, le Covid-19 vient d’avoir raison de l’organisation de la cérémonie du Ballon d’or cette fin d’année. Aucun joueur ne succèdera u palmarès à Lionel Messi en 2020, après une année tronquée par la pandémie.

 

La pandémie du coronavirus a finalement eu raison de la cérémonie de remise du Ballon d’Or 2020. Le prestigieux prix décerné par France Football qui récompense le meilleur joueur de la saison ne sera pas organisé en 2020, la “faute de conditions équitables suffisantes”, indique Pascal Ferré, rédacteur en chef de France Football, pour expliquer cette décision qui est un véritable coup de théâtre dans le milieu du football. “Une année aussi singulière ne peut – ni ne doit – être traitée comme une année ordinaire. Dans le doute, mieux vaut s’abstenir que s’entêter.” L’hebdomadaire qui appartient au groupe l’Equipe souligne que sa récompense a toujours reposé sur des valeurs telles que “l’équité, l’exemplarité, la solidarité et la responsabilité, au-delà de la seule excellence sportive.

Une première depuis 1956

Ce sera la première fois depuis que le Ballon d’or a été créé en 1956, que la récompense individuelle ne sera pas attribuée. Mais c’est la seule option pour ne pas décerner un trophée au rabais. “Nous ne souhaitons pas apposer au palmarès une astérisque indélébile du style “trophée remporté dans des circonstances exceptionnelles dues à la crise sanitaire du Covid-19.” Nous préférerons toujours une petite entorse (à notre histoire) à une grosse cicatrice,” a poursuivi le responsable de France Football.

Si les compétitions ont repris dans plusieurs pays en Europe, il n’empêche que la crise sanitaire a fortement affecté la pratique du ballon rond, comme de tous les autres sports de par le monde, au point où certains championnats comme la Ligue 1 ont simplement mis un terme à leur saison. Face à ces décisions divergentes, l’on peut comprendre la décision de France Football quand on sait que de potentiels candidats dans la course au Ballon d’or se sont vus distancer par leurs rivaux qui ont repris la compétition dans d’autres championnats. Le sextuple lauréat Lionel Messi conservera son bien au moins jusqu’en 2021.

Russel Ngalle