Après dix années passées en sélection, l’ancien attaquant espagnol qui a totalisé 102 sélections pour 44 buts inscrits,  n’a célébré aucun trophée dans sa carrière internationale.

Raùl Gonzalez, compte parmi les anciens footballeurs européens sans titres avec leur sélection nationale. L’ancien attaquant espagnol de 43 ans qui a quitté La Roja (surnom de la sélection nationale de football espagnole) en 2006, après y avoir passé dix années, n’a célébré aucun titre collectif avec ses coéquipiers de l’époque. Malgré le talent qu’on lui connaissait et la forte personnalité du joueur, qui a évolué pendant seize ans au Real Madrid, Raùl Gonzalez, n’a pu gagner le moindre trophée. Sa dernière compétition avec l’équipe nationale de football d’Espagne, remonte à 2006, à la faveur de la Coupe du monde de football organisée en Allemagne. Au cours de cette grand-messe du football mondial, le double Pichichi de la Liga, 1999 (25 buts) et 2001 (24 buts) et ses coéquipiers logés dans le groupe H, en compagnie de l’Ukraine, de la Tunisie et de l’Arabie Saoudite, prennent la tête du classement, avant d’être sortis à l’étape des huitièmes de finale par la France (1-3).

L’aventure de l’ancien capitaine de l’Espagne s’achève dans cette compétition qu’il disputait pour la troisième fois après 1998 (premier tour) et 2002 (quart-de-finaliste). Comme la Coupe du monde de football, le parcours de Raùl Gonzalez, dans d’autres compétitions européennes comme l’Euro est également un échec. Après deux participations, notamment en 2000 et en 2004, l’Espagne de Raùl Gonzalez, n’a pu s’adjuger le titre de vainqueur. En 2000, l’aventure de l’international espagnol et ses coéquipiers, à cette compétition co-orgnaisée par la Belgique et le Pays-Bas, s’est arrêtée aux quarts de final. Tandis que quatre ans plus tard u Portugal, Raul Gonzalez et l’Espagne, ont été éliminés au premier tour de la compétition remportée par la Grèce. Pendant son séjour dans La Roja, Raùl Gonzalez, totalise 102 sélections pour 44 buts inscrits.

P. Bilong