Selon des informations relayées par nos confrères du site d’information Africa Top Sports, le technicien français ne va pas poursuivre l’aventure avec cette sélection. Selon toute vraisemblance, son contrat qui va déjà à plus de six mois ne sera pas renouvelé.

L’information est disponible depuis quelques heures déjà ! « A peine 8 mois après son arrivée, Sébastien Migne quitte déjà la Guinée équatoriale », écrivent nos confrères d’Africa Top Sports. Selon ces derniers, le technicien français n’aura pas l’occasion de poursuivre les éliminatoires de la prochaine coupe d’Afrique des nations avec le Nzalan National. Ils soutiennent leur argumentaire en mettant en avant le fait que le contrat de Migne ne sera pas renouvelé, selon des sources crédibles à leurs yeux. Tout porte donc à croire que le divorce est désormais consommé entre cet entraîneur et la fédération équato-guinéenne de football(Feguifut).

On se souvient pourtant qu’au mois de novembre 2019, le président de cette instance avait clairement manifesté sa confiance vis-à-vis du remplaçant de l’espagnol Angel Lopez. « Nous vous souhaitons la bienvenue en Guinée équatoriale et vous souhaitons bonne chance pour que cette nouvelle aventure soit pleine de joies… Nous avons signé avec vous pour votre expérience du football africain et pour votre initiative de travailler à partir de la base afin de réaliser de grandes choses », avait déclaré Gustavo Ndong Edu Akumu sur le site web de la Feguifut. Plusieurs mois après son recrutement, celui qui a été l’adjoint de Claude Leroy pendant près de neuf ans a avoué ses ambitions avec la Guinée Equatoriale à Fifa.com : «Nous avons plusieurs buts. Nous ne nous sommes jamais qualifiés pour la Coupe du Monde et la tâche qui nous attend s’annonce très difficile. Au niveau continental, nous n’avons participé qu’une fois à la Coupe d’Afrique des Nations, en tant que pays hôte. Pourtant, nous avons toutes les raisons d’être optimistes. Si nous travaillons tous ensemble, nous pouvons accomplir de très belles choses. »

Reste qu’après deux sorties comptant pour les éliminatoires de la CAN 2021, Migne n’a pas pu convaincre. Il a ainsi enregistré deux défaites d’affilées. La première, le 15 novembre 2019 contre la Tanzanie (2-1). La seconde, quatre jours plus tard contre la Tunisie (0-1). Ce qui pourrait de manière logique être à l’origine de la situation actuelle. Il faut toutefois reconnaître que l’information relative au refus de renouvellement du contrat de Sébastien Migne se justifie aisément. A la vérité, le technicien âgé de 47 ans aujourd’hui a signé un contrat dit « ouvert » avec la Guinée Equatoriale. Dans ce cas de figure, chaque partie a la liberté de résilier l’accord après six mois. Dans le cas d’espèce justement, Migne a déjà fait plus de six mois à la tête du Nzalan National.  Une confirmation de la fédération reste, malgré tout, très attendue.

Fabien Mbarga