Toujours en activité du haut de ses 36 ans, le capitaine des écureuils rêve grand. Dans un entretien accordé à Fifa.com, il a laissé apparaître sa détermination à qualifier son pays au prochain mondial prévu au Qatar.

N’allez surtout pas demander à Stéphane Sessegnon de prendre sa retraite internationale maintenant. Bien qu’il soit âgé aujourd’hui de 36 ans, le milieu de terrain béninois a toujours à cœur d’écrire les plus belles pages de l’histoire de sa sélection nationale. « Tant que je considérerai être en pleine possession de mes moyens, je poursuivrai ma carrière de joueur et je continuerai à me mettre à disposition de l’équipe nationale », a-t-il confié à Fifa.com dans un entretien. Après quinze années de bons et loyaux services en équipe nationale, il ambitionne de frapper un grand coup en qualifiant son pays au prochain mondial. « La Coupe du Monde cela reste un rêve pour le Bénin », a-t-il avoué.

Qualifié pour le deuxième tour des éliminatoires de la coupe du monde Qatar 2022, le Bénin doit tout mettre en œuvre pour réaliser son rêve. Pour cela, il faudra, dans un premier temps, terminer en tête du groupe J, dans lequel on retrouve également la Tanzanie, Madagascar et la RD Congo. Un groupe relativement équilibré aux yeux de Sessegnon. « Toutes les nations africaines sans exception ont franchi un palier. Le niveau est bien plus homogène qu’avant. Nous ne sommes ni favoris, ni outsiders… Nous allons juste jouer notre chance à fond, et elle n’est pas plus petite ou plus grande qu’une autre », a-t-il noté.

Une chose est sure en tout cas, c’est que le Benin a bien son mot à dire dans ces éliminatoires. A preuve, le pays des écureuils a prouvé avec le temps qu’il est lui aussi devenu une grande nation de football. On se souvient par exemple que lors de la dernière coupe d’Afrique des nations en Egypte, les béninois ont réussi l’exploit pour la première fois de leur histoire d’atteindre le stade des quarts de finale de cette compétition. Une belle performance qui apparaît à ce jour comme le meilleur  souvenir de Sessegnon depuis qu’il défend les couleurs de son pays à travers l’équipe nationale.  «  Cela reste, à ce jour, le meilleur souvenir de ma carrière… Au-delà de notre joli parcours qui nous a menés jusqu’en quart de finale, au cours duquel nous avons notamment battu le Maroc, je retiens la joie et les émotions qu’on a pu partager avec notre peuple. Je n’avais jamais autant vécu cela. Notre souhait le plus cher est de pouvoir rééditer cela au plus vite », a-t-il révélé.

Stéphane Sessegnon est aujourd’hui le joueur le plus capé de la sélection nationale avec 85 sélections en 15 ans.  Il est par ailleurs le meilleur buteur de l’histoire des Jaune et Blanc avec 24 réalisations à son compteur. En dehors de la sélection nationale, il poursuit sa carrière professionnelle en Turquie au sein de Gençlerbirliği SK, où il est, du reste,  un titulaire indiscutable.

Fabien Mbarga