Le Ministre des Sports et de l’Education physique procède à une visite de 72 heures, du 02 au 04 juin, pour prendre le pouls des chantiers destinés à accueillir la CAN dans la région de l’Ouest.

 

Le Minsep est depuis le 02 juin dans la région de l’Ouest pour s’en quérir de l’évolution des chantiers destinés à accueillir la CAN 2021. La première escale de son périple l’a mené à Bafang où il a visité en compagnie du directeur général du FEICOM le stade municipal de la ville en pleine réfection. Les travaux dans ce  stade d’une capacité de 1500 places sont évalués à 50% d’achèvement, mais le DG du FEICOM qui assure le financement de cette rénovation est optimiste pour la suite et la livraison dans les prochains mois de la structure. “Les résolutions prises aussi bien par la maîtrise d’œuvre que par l’entreprise nous situent autour du mois d’août pour la fin des travaux”, déclare Philippe Camille Akoa.

Le Pr Mouelle Kombi a ensuite visité tour à tour les infrastructures sportives et hôtelières des villes de Bafoussam et de Bandjoun. Le ministre a marqué sa satisfaction surtout au sujet du stade Kouekong. “Nous sommes heureux de constater qu’à Bafoussam, nous sommes même en sur capacité s’agissant des infrastructures sportives. Avec les équipements spécifiques qui ont été livrés et réceptionnés par le Ministère des Sports il y a quelques jours, le stade de Kouekong on peut le considérer comme à 100% prêt. ”

Une ombre au tableau, les travaux d’aménagement de la voirie de Bafoussam qui piétinent. L’entreprise en charge de ce chantier accuse la société Camwater d’être à l’origine du retard accusé. Témoin de ce retard, le Ministre s’est assuré que tout soit fait pour que ces travaux soient menés à terme. “La section urbaine de cette voirie pose un problème d’ordre administratif, de collaboration entre deux structures, mais ce problème est en passe d’être résolu. ”

Alors que la CAF ne s’est pour l’instant pas prononcée sur la tenue ou non de la CAN en janvier 2021 à cause de la pandémie du Covid-19, le Ministre des Sports, patron du COCAN donne des garanties à l’instance africaine quant à la capacité du pays à honorer ce rendez-vous continental. “Nous tenons à rassurer la CAF sur le fait que le Cameroun prépare sereinement et résolument la CAN et se tient prêt à tout moment pour l’accueil de grand événement sportif international.”

Chantiers de la Can 2021 : La Caf met la pression sur le Cameroun

 

Russel Ngalle