Roger Federer est le sportif le mieux payé en 2019 avec une fortune estimée à 106 millions de dollars. Il devance les deux stars du football Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Deux Africains font partie du top 100, le premier à la 34e place et le second à la 60e.

 

Le magazine Forbes a dévoilé hier vendredi les plus grandes fortunes du monde du sport des revenus estimés sur la base des contrats publicitaires, salaires et autres primes. Le Suisse Roger Federer occupe la première place de ce classement, une première dans sa carrière. Ses revenus en 2019 sont d’après le magazine économique estimés à 106,3 millions de dollars, soit environ 95 millions d’euros. Assez pour devancer le Portugais Cristiano Ronaldo deuxième au classement, et dont les revenus sont estimés 105 millions de dollars. Le top 3 est complété par un autre footballeur, l’Argentin Lionel Messi qui a cumulé 104 millions de dollars. Le Brésilien Neymar, 4e est le 3e footballeur à intégrer le top 10. On y retrouve notamment trois basketteurs, respectivement 5e, 6e et 7e. Il s’agit de LeBron James avec des revenus estimés à  88,2 millions de dollars, Stephen Curry 74,4 millions de dollars  et Kevin Durant avec 63,9 millions. Tiger Woods prend la huitième place (62,3 millions), tandis que les 9e et 10e places sont occupées par deux joueurs de foot américains.

Deux Africains dont un Camerounais dans le top 100

L’Egyptien Mohamed Salah est le premier africain dans ce classement. Il occupe la 34e position avec  35,1 millions de dollars. Le second africain est le basketteur camerounais Joël Embiid. Ses 26,7 millions de dollars lui permettent d’occuper la 60e place du classement.

La sportive la mieux payée est la Japonaise Naomi Osaka (29e) qui a gagné 37,4 millions de dollars. Elle devance au classement l’Américaine Serena Williams (33e), avec 36 millions de dollars.

Toutefois, ces revenus auraient pu être plus conséquents sans l’avènement du Coronavirus. La pandémie a en effet causé des pertes de l’ordre de 9% par rapport au classement publié en 2019, selon le magazine américain.

 

Russel Ngalle