Le scénario d’une annulation des JO de Tokyo est de plus en plus probable. Après le patron du comité d’organisation Yoshiro Mori qui a émis l’éventualité d’une annulation des Jeux si le Coronavirus sévissait toujours l’été prochain, Thomas Bach a confirmé que les JO-2020, ne pourraient plus être repoussés  et  seront simplement annulés s’ils n’ont pas lieu à leur nouvelle date.

 

La pandémie de Covid-19 qui a eu raison de l’organisation des jeux cet été et provoqué son report à l’année prochaine, pourrait finalement causer son annulation. En effet, le président du CIO Thomas Bach dans un entretien accordé à la BBC, a confirmé que si la situation sanitaire n’était pas maîtrisée, ne permettant pas la tenue des jeux en 2021, il n’y aurait pas de nouvelle date. “On ne peut pas employer pour toujours entre 3.000 et 5.000 personnes dans le comité d’organisation. On ne peut pas laisser les athlètes dans l’incertitude. On ne peut pas changer chaque année le calendrier sportif de toutes les grandes fédérations dans le monde. On ne peut pas avoir de chevauchements avec de futurs Jeux olympiques.”

Thomas Bach a néanmoins rassuré que tout était envisagé pour la tenue des jeux l’année prochaine, notamment l’éventualité de  l’application de mesures de quarantaines pour les athlètes et autres participants. Par conséquent, il envisage des Jeux avec la présence du public. “Différents scénarios sont à l’étude, c’est une tâche gigantesque, … Quand nous aurons une vision claire de ce à quoi le monde ressemblera le 23 juillet 2021, alors nous prendrons les décisions appropriées. ” Balayant l’hypothèse de la tenue des Jeux  Olympiques à huis clos, le président  a déclaré :”Ce n’est pas ce que nous voulons. Parce que l’esprit olympique consiste à unir également les fans et c’est ce qui rend les Jeux si uniques. Tous les fans du monde entier sont ensemble.”

La décision d’organiser les Jeux sera prise en tenant compte des recommandations de l’OMS et dans un environnement dans lequel athlètes et participants ne courent aucun risque de contamination. “Personne ne sait à quoi ressemblera le monde dans un an, dans deux mois. Nous devons donc nous fier à des experts et prendre la décision appropriée au moment approprié sur la base de ces conseils”, a insisté le président du CIO.

Les Jeux Olympiques Tokyo 2020 devaient se tenir dans 2 mois à partir du 24 juillet 2020, mais face à l’impact de la crise sanitaire, le CIO a convenu le 24 mars dernier du report du 23 juillet au 8 août 2021.

 

Russel Ngalle