Les cyclistes camerounais peaufinent leur préparation aux grands rendez-vous cyclistes nationaux. La course de ce jour entre Douala et Nkongsamba servira de baromètre et donnera de premiers indices quant à ceux qui seront en mesure de représenter le Cameroun pendant les prochaines échéances.

 

En prélude au prochain tour du Cameroun prévu à la fin du mois de mai prochain, la Fédération camerounaise de cyclisme et la Ligue de cyclisme du Littoral organisent ce vendredi 13 mars une course dans la région du Littoral entre les villes de Douala et de Nkongsamba. Le but de la course est de jauger le niveau des coureurs camerounais et leur montée en puissance depuis le lancement de la nouvelle saison, avec en point de mire le tour du Cameroun. Une trentaine de coureurs  parmi les meilleurs que compte le pays seront au départ, notamment les cyclistes de l’écurie SNH Vélo Club, ainsi que des cyclistes venus du Littoral et de la région de l’Ouest et du Sud Ouest.

Objectif, la reconquête du tour du Cameroun

Pour l’entraîneur national Dieudonné Ntep, cette course permettra de sélectionner les cyclistes qui défendront les couleurs nationales. « Nous espérons que les moyennes seront élevées. Nous voulons optimiser la préparation des coureurs  en élevant le rythme, en les amenant à rouler rapidement. Pour préparer le tour du Cameroun, nous aurons des entraînements collectifs et des stages en externes. Certains coureurs seront supervisés par l’entraîneur du Littoral et d’autres à Yaoundé seront sous la supervision du DTN. »

L’objectif cette saison est clair pour ce dernier, redorer le blason du cyclisme camerounais qui n’a plus remporté depuis 5 ans le tour du Cameroun et depuis 3 ans le Grand Prix international Chantal Biya. Les belles performances de Kamzong Abessolo à la dernière Tropicale Amissa Bongo laisse présager que les coureurs sont peut-être sur la bonne voie. « Ca fait un bon bout qu’aucun Camerounais n’a remporté ni le Tour du Cameroun, ni le Grand Prix Chantal Biya. Nous osons croire que les dernières performances à la Tropicale Amissa Bongo ont boosté les coureurs, qu’ils maintiendront le cap, tout en poursuivant leur montée en puissance pour que nous puissions au jour de la dernière étape être sacré vainqueurs avec le maillot jaune. » Le départ sera donné ce matin du côté de Bonabéri.

 

Russel Ngalle