Toronto Raptors s’est imposé dans la nuit de lundi 9 à mardi 10 mars 2020 contre Utah Jazz (101-92). Le champion en titre de NBA (ligue nord-américaine de basketball) enregistre une 4e victoire consécutive, après sa série de trois défaites. Et comme presque toujours, Pascal Siakam est le principal artisan de ce succès (27 points, 11 rebonds et 8 passes décisives).

 

Pascal Siakam a répondu présent sur le parquais de Utah Jazz. Il faut néanmoins 4 minutes au Camerounais, pour inscrire son premier panier (2 points). Serge Ibaka et Kyle Lowry lui emboîtent le pas, et permettent à Toronto Raptors d’inverser la vapeur (10-5). Il faudra 4 autres minutes à Siakam, pour cette fois marquer un shoot à 3 points. Les locaux se battront pour rester au contact, sans jamais reprendre les devants. Avec 3 autres points, l’ailier camerounais permet aux Raptors de remporter le 1er quart-temps (27-22).

A la reprise, Utah Jazz revient en force, claque 7 points consécutifs et reprend l’avance au tableau d’affichage (29-27). Après 1 maigre point de Lowry, les joueurs adverses répliquent avec 7 autres points, et tente de s’échapper au score (36-38). Les deux équipes se lancent dans un mano à mano, et les Canadiens réussissent à reprendre les devants (46-45). Siakam s’invite finalement au spectacle, et inscrit 6 points. C’est juste suffisant pour s’imposer une fois de plus (30-29).

Avec seulement 6 points de retard, Utah Jazz reste dans le match, et relance les hostilités grâce aux 3 points de Royce O’Neale. Ibaka riposte proportionnellement, avant une réponse de Bojan Bogdanović. Siakam shoote deux fois d’affilée, pour un total de 3 points. Toronto reste donc toujours devant au score, sans jamais réussir à prendre le large. Dans cette 3e période, c’est même Utah qui mène le débat, tandis que Toronto reste au contact. Les deux franchises se séparent d’ailleurs dos à dos (19-19).

A l’entame des 12 dernières minutes, Jordan Clarkson marque d’entrée (2 points), et met la pression sur le champion en titre. Les Raptors empilent 6 points, et creusent leur avance (82-72). Utah garde l’espoir, et réussit une fois encore à passer devant au score (87-85). L’arme change à nouveau d’épaule (92-87), et Siakam donne finalement le coup de grâce. En une minute, le natif de Douala enchaîne 6 paniers d’un point chacun, et clos le spectacle (101-92).

 

Le prince Fogue