Privées d’une qualification directe au tournoi de football féminin de Tokyo 2020, les protégées d’Alain Djeumfa vont devoir trouver la solution aux barrages. Elles doivent affronter à cet effet le Chili en match aller et retour.

Présentes aux jeux olympiques de 2012 à Londres, les lionnes indomptables ont encore la possibilité de participer à cette compétition pour la deuxième fois de leur histoire. Pour arriver à ce résultat, elles ont l’obligation d’obtenir leur ticket de qualification sur le terrain. Après avoir manqué l’occasion de se qualifier de manière directe à travers les éliminatoires en zone Afrique, il va falloir aller chercher le précieux sésame au niveau des barrages. Cette fois, la tâche s’annonce plus difficile encore face à un adversaire bien plus coriace encore. Il s’agit du Chili que les lionnes devront affronter en match aller et retour. Cette double confrontation est précisément programmée les 9 et 15 avril prochain. Et, ce n’est qu’au terme de celle-ci qu’on saura si le continent africain aura un deuxième représentant au tournoi de football féminin de cette compétition.

Ce qui est clair jusqu’ici, c’est que la Zambie va défendre les couleurs de l’Afrique. Au terme de la phase éliminatoire, c’est ce pays des Copper Queens qui, à la surprise générale, a su tirer son épingle du jeu. Il a fallu pour cela, se débarrasser de quelques géants africains à l’instar du Nigeria et du Cameroun. Il a notamment fallu attendre ce mardi 10 mars pour obtenir le ticket de qualification. Un précieux passeport qui a échappé à Aboudi Onguene et ses coéquipières au stade de Lusaka. Pourtant victorieuses au match aller à Yaoundé(3-2), les pouliches d’Alain Djeumfa n’avaient besoin que d’un match nul de zéro à zéro ou alors d’un but partout pour se mettre à l’abri. Malheureusement, elles se sont inclinées sur la pelouse du Nkoloma Stadium sur le score d’un but contre deux. Les zambiennes ont inscrit leurs buts à la première manche. Les lionnes de leur côté ont réduit l’écart à la 89e minute de jeu par l’entremise de Nchout Njoya Ajara.

“Ça n’a pas été facile, car nous venons de perdre ce match deux buts à un et c’est sur les buts marqués à l’extérieur que nous sommes éliminés car sur l’ensemble des deux matches, nous sommes à quatre buts partout. Mais qu’à cela ne tienne nous avons vraiment vécu là un match à domicile avec l’environnement, les officiels, c’est le football africain. Ce qu’on va faire, c’est qu’on va directement penser à l’avenir et se tourner vers le prochain match qui nous donne encore une chance de qualification contre le Chili et nous allons tout mettre pour nous en sortir”, a clairement indiqué Alain Djeumfa.

Il faut dire qu’avant le match contre le Chili, le Cameroun pourrait bien obtenir une qualification. Le fait est qu’une réserve de qualification a été déposée à la CAF lors du match aller à Yaoundé. Et, le moins que l’on puisse dire est qu’Alain Djeumfa a grand espoir d’obtenir gain de cause. ” Vous savez, nous avons porté des réserves contre ces garçons qui ont pesé de leur poids dans ce match, j’espère que la CAF et la FIFA verront un peu plus clair dans ce dossier”, a-t-il noté.

 

Fabien Mbarga