La CAF a annoncé que 3 pays sont candidats pour accueillir les finales des éditions 2019-2020 de la Ligue des champions africaine et de la Coupe des Confédérations. Ce sont le Cameroun, le  Maroc et la Tunisie.

Depuis les incidents ayant entaché la finale retour de Ligue des champions 2019 qui opposait  l’Espérance de Tunis au Wydad Athletic Club de Casablanca, la Confédération africaine de Football a décidé que les finales de la Ligue des champions et de Coupe de la Confédération, ne se disputeront plus en aller-retour mais un seul match et sur terrain neutre, comme c’est le cas en Ligue des Champions européenne. Un appel à candidature a donc été lancé par la CAF à l’attention des villes africaines désireuses d’abriter les finales de ces compétitions interafricaines qui se dérouleront le 24 mai pour la finale de la Coupe de la Confédération et le 29 mai 2020 pour la Ligue des champions.

Trois pays se sont officiellement déclarés candidat. Le Cameroun se propose d’accueillir la finale de la Ligue des Champions à Douala, dans son nouveau stade de Japoma. L’infrastructure, véritable joyau d’une contenance de 50 000 places va abriter dans moins d’un mois les rencontres du groupe B du prochain Championnat d’Afrique des Nations (CHAN). Accueillir une rencontre d’une telle envergure serait une vitrine pour le pays et pour cette enceinte. Constant Omari, vice président de la CAF déclarait récemment à ce sujet que l’infrastructure et la pelouse s’alignent sur les standards de la Coupe du monde.

Les deux autres pays candidats sont  le Maroc qui propose son Complexe Mohamed V et la Tunisie avec le stade olympique de Radès. Le royaume chérifien s’est également déclaré candidat pour être l’hôte de la finale de la Coupe de la Confédération. Il propose pour cela le stade Prince Moulay Abdellah situé dans la ville de Rabat

La CAF rendra officiel l’identité des villes hôtes le 12 mars prochain, à l’issue d’une réunion de son comité d’urgence. Le comité ad hoc que dirige Constant Omari est chargé d’évaluer les différents dossiers de candidature.

 

Russel Ngalle