Après son licenciement de Movistar Estudiantes,l’international camerounais n’a pas perdu de temps. Il vient de déposer ses valises en Turquie. Là-bas, il va poursuivre sa carrière professionnelle dans les rangs de Türk Telekom.

Engagé au même titre que plusieurs autres pays dans la campagne des éliminatoires de l’Afrobasket 2021, le Cameroun a abrité un tournoi à Yaoundé du 21 au 23 février dernier. Pour garantir ses chances de qualification, le pays des lions indomptables a fait appel à certains joueurs expatriés à l’instar de Kenneth Kadji. Ce dernier n’a d’ailleurs pas hésité à se rendre disponible pour cette compétition. Mais ce qu’il ignorait, c’est que le fait de choisir de défendre les couleurs de son pays allait se conclure par de graves conséquences sur sa carrière professionnelle. C’est ainsi que l’ailier et pivot camerounais s’est vu licencier par Movistar Estudiantes de Madrid, club dans lequel il évoluait depuis 2019.

Bien que ce licenciement soit pour le moins surprenant, Kenneth Kadji n’a pas perdu de temps dans des lamentations inutiles. L’international camerounais a juste eu besoin de 24 heures pour confirmer qu’il est un poids lourd dans le monde du Basket-ball. A preuve, il a très vite été sollicité par plusieurs autres clubs conscients de son talent. Il vient ainsi de déposer ses valises en Turquie. Sollicité par Türk Telekom, le joueur de 31 ans a dit oui en signant un nouveau contrat. En jetant son dévolu sur Türk Telekom, Kenneth a fermé la porte à Galatasaray et Monaco qui souhaitaient également s’offrir ses services.

C’est donc pour ainsi dire une nouvelle aventure qui commence pour le désormais ex sociétaire de Movistar Estudiantes de Madrid. Ce dernier ne regrette d’ailleurs pas d’avoir laissé parler son cœur au moment de choisir de venir au Cameroun pour arborer le maillot national. “Pas de regrets.En plus ça s’est bien passé à Yaoundé. C’est des moments que tu ne peux pas comparer avec l’argent. Jouer avec nos frères, jouer devant ma famille à Yaoundé, c’est des moments que tu ne peux pas remplacer. Donc ça s’est bien passé et ça m’a donné l’opportunité de rentrer ici en Turquie où j’ai fait trois grosses années et je pense continuer sur cette lancée, continuer ma carrière, jouer pas seulement dans le championnat turc mais aussi la champion’s league”, a-t-il réagi dans des propos relayés par nos confrères de Press-Sport.

Il faut bien noter que ce ne sera pas la première fois que Kenneth Kadji va jouer le championnat turc. Il s’agit d’une compétition qu’il maîtrise très bien. Avant son retour au bercail, il a fait ses preuves avec Trapzonspor et Tofas Bursa. C’était notamment pendant la période allant de 2016 à 2019.

 

Fabien Mbarga