Une sélection constituée de 13 boxeurs en Dames et Messieurs se prépare à Yaoundé pour disputer le tournoi de qualification olympique. La délégation camerounaise est attendue à Dakar dès le 18 février prochain.

 

La sélection nationale de boxe intensifie son stage a Yaoundé en vue de prendre part au tournoi pré olympique qui se tiendra à Dakar. Après le tournoi de boxe organisé à Yaoundé le mois dernier où les pugilistes camerounais se sont mesurés aux boxeurs de la sous région, treize boxeurs en Dames et Messieurs poursuivent actuellement la préparation. Une équipe homogène qui compte des boxeurs locaux et d’autres qui évoluent à l’étranger.  Parmi ces présélectionnés figurent notamment Tchouta Bianda (49 kg), Mohamed Ali Oumarou (60 kg), et Wilfred Seyi en 75 kg. Du côté des Dames on retrouve entre autres Dorine Mambou (57 kg) et Bernadette Kegne (75 kg). Au terme de cette préparation dix boxeurs s’envoleront pour Dakar. La sélection doit rallier la capitale du Sénégal mardi prochain. En plus des boxeurs, un staff composé de 3 encadreurs techniques et un responsable médical complètera le contingent camerounais.

A Dakar, les places qualificatives pour Tokyo vaudront chers au vu du niveau de la compétition.  Plus de 300 boxeurs de tous les pays du continent se battront pour le précieux sésame, mais seuls quelques élus y auront droit, trois tickets au maximum étant disponibles par catégorie.    « A Dakar, tous les pays africains seront présents. Seuls les trois premiers dans les différentes catégories en Messieurs seront qualifiés, exceptés chez les lourds et chez les super lourds où seuls les finalistes seront qualifiés. Chez les Dames, ces sont également les trois premières places qui sont qualificatives, sauf dans la catégorie des 75kg où il n’y aura que deux qualifiées », explique le directeur technique national Paul Monyono. Le tournoi se tiendra à partir du 20 de ce mois dans l’enceinte de la Dakar Arena et s’achèvera le 29 février. Lors des derniers Jeux olympiques en 2016, trois boxeurs camerounais étaient présents à Rio.

 

Russel Ngalle