Le Tournoi de Boxe de la Zone 3 est un tournoi qualificatif pour le tournoi préolympique africain qui aura lieu du 20 au 29 février au Sénégal, dans l’enceinte de la Dakar Arena.

 

Cinq pays à savoir la RCA, le Nigeria, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Cameroun pays hôte sont en course pour ce tournoi de boxe qualificatif pour le tournoi préolympique prévu à Dakar le mois prochain. La compétition démarre demain 28 janvier au Palais des Sports de Yaoundé. En jeu, engranger le maximum de points qui permettront aux différentes équipes d’accéder au tournoi africain de qualification aux prochains Jeux olympiques. Dans les rangs camerounais, deux équipes seront en compétition : une équipe A et une équipe B comme l’explique le Secrétaire général de la Fédération camerounaise de Boxe. Le contingent de professionnels regroupe des boxeurs comme Wilfred Seyi qui a remporté en novembre dernier au Canada son premier professionnel en WBC et qui vise une participation aux JO de Tokyo, après une expérience décevante en 2016 à Rio. On retrouve également William Etoundi en provenance du Brésil, et autres Kevin Lele Sadjo qui évolue du côté de la France.

En marge du tournoi auront lieu la traditionnelle pesée des boxeurs et une réunion préparatoire ce jour. En outre, des experts internationaux  d’Afrique et d’Europe envoyés par la Fédération Internationale de Boxe amateur (AIBA) sont arrivés au Cameroun pour veiller au bon fonctionnement de la compétition. « Il y aura un stage pour les entraîneurs avec au terme une certification attribuée par l’AIBA, avec des stagiaires qui viennent de tous les pays de la zone Afrique centrale », précise André Basile Kalong.

Le tournoi préolympique va se dérouler à la Dakar Aréna et va regrouper les meilleurs boxeurs du continent africain. Environ 350 athlètes sont attendus, dans 13 catégories réparties comme suit : 8 chez les hommes et 5 chez les femmes. Seulement 3 boxeurs au maximum par catégories, comme le stipule le règlement pourront se qualifier aux jeux Olympiques de Tokyo 2020. Une annonce confirmée par Mamadou Diagana, président du Comité national olympique et sportif sénégalais.

 

Russel Ngalle