Ce week-end, le club des merengues s’est bien illustré lors de la 21e journée du championnat contre le Réal Valladolid(0-1). Ce qui lui permet désormais de devancer le FC Barcelone en occupant la première place au classement.

 

Contrairement au FC Barcelone qui s’est incliné samedi dernier sur la pelouse de Valence(2-0), son éternel rival, le Réal Madrid a su faire l’essentiel en arrachant une courte victoire d’un but à zéro contre Valladolid. Même si la tâche n’a pas été aisée pour les poulains de Zinedine Zidane, cette victoire vaut indéniablement tout son pesant d’or. Car elle permet de prendre à titre provisoire la tête du classement. Sur le terrain, les deux équipes se sont véritablement lancées dans la bataille avec la ferme ambition de remporter les trois points mis en jeu. Malgré l’engagement des uns et des autres, la première partie va se solder sur un score nul et vierge de 0-0.

A la reprise, le Real va se montrer plus agressif. Malheureusement, les nombreuses offensives menées par ses attaquants ne vont produire aucun résultat concret jusqu’à la 78e minute de jeu. Le soulagement des madrilènes est à mettre à l’actif de Nacho. Sur un centre de Kroos, ce dernier a réussi l’exploit de battre le portier Masip sur un coup de tête rageur. Ce but a d’ailleurs été célébré de la plus belle des manières dans les rangs des madrilènes.

A la fin du match, Zidane a fait un commentaire sur ce but salvateur de Nacho. “Je lui ai dit de se placer au premier poteau et je suis heureux pour lui. Ce n’est pas dans ses habitudes de marquer. Il était très content. On travaille beaucoup et on croit en ce que nous faisons. On sait que les choses sont difficiles”, a-t-il noté. En ce qui concerne son analyse globale de la rencontre, le technicien français a reconnu en conférence de presse d’après match que cette victoire  est le fruit d’un dur labeur. “C’était un match très disputé. L’adversaire nous a rendu la tâche compliquée en première mi-temps. Ils sont bien entrés dans le match et ce sont trois points importants face à une équipe qui n’a jamais baissé les bras. On a mieux joué en deuxième, avec une autre dynamique et une meilleure possession”, a-t-il souligné.

 Cette victoire permet par ailleurs au Réal de rester sur une bonne série de 19 matches sans défaite, toutes compétitions confondues. Mais le plus important est sans l’ombre d’un doute cette première place au classement. Il faut toutefois rester très prudent et ne pas se réjouir très vite selon Zidane. “Il reste beaucoup de matches pour toutes les équipes. Nous sommes contents de garder nos cages inviolées, c’est l’une de nos forces. Il y a encore 16 matches à jouer et ce sera difficile jusqu’à la fin. On est leaders mais ça ne change rien. On continue à faire ce que nous faisons bien. On sait que nous devons être à notre meilleur niveau à chaque match, car c’est long et compliqué pour tout le monde”, a-t-il indiqué.

Désormais leader avec 46 points, à trois longueurs de plus que le Barça, le Réal affronte l’Atletico Madrid samedi prochain pour le compte de la 22e journée. Avant ce choc, il va falloir croiser le fer ce mercredi avec Saragosse en match comptant pour les huitièmes de finale de la coupe du Roi.

 

Fabien Mbarga