Le coureur camerounais a battu le Rwandais, Joseph Aréruya, à l’arrivée jeudi après-midi.

 

Le vainqueur de la quatrième étape de la quinzième édition de la Tropicale Amissa Bongo est camerounais. Clovis Kamzong Abossolo, puisqu’il s’agit de lui, vient de s’imposer devant ses adversaires, sur le trajet Lambarene – Mouila, d’une distance de 180 km, jeudi après-midi. Le Camerounais a parcouru la plus longue étape de la course, en 4h 34’ 42’’. Clovis a devancé le Rwandais, Joseph Areruya, qui a réalisé le chrono que lui, sur la ligne d’arrivée. Pour la première fois depuis qu’il participe à cette grand-messe du cyclisme gabonais, le Cameroun est monté sur la première marche du podium, au grand bonheur du public présent, parmi lequel, ses cinq autres coéquipiers qui prennent part à la compétition, qui a débuté lundi dernier à Bitam. Grâce à sa victoire, le Camerounais s’est refait une bonne santé au classement général, actuellement dominé par l’Erythréen, Natnael Tesfazion. Clovis Kamzong Abossolo, par ailleurs premier coureur camerounais dans ce classement, occupe la 35e position, à 10’ 47’’ du premier.

 

A 28 ans, Clovis Kamzong Abossolo est l’une des figures marquante du cyclisme camerounais, ces dernières années. Habitué des compétitions nationales et continentales, le coureur de Snh vélo club, au Cameroun, n’hésite pas à réaliser de belles performances, lorsqu’il en a l’occasion. 31e au classement Uci Africa tour en 2018, Kamzong Abossolo, a gagné la deuxième et la huitième étape du Tour du Cameroun en 2019. Le Camerounais a également remporté la sixième étape du Tour de Côte d’Ivoire l’an dernier. On se rappelle qu’en 2018, c’est lui qui est monté sur la première marche de l’estrade, après avoir remporté la première étape du Tour du Cameroun. Clovis avait également terminé deuxième du Tour de Côte d’Ivoire et deuxième du Grand Prix Chantal Biya, la même année. A quelques jours de la fin de la Tropicale Amissa Bongo, en cours, le Camerounais envisage d’autres exploits, pour une meilleure position au classement général de la compétition.

 

P. Bilong