Avec ses 21 points, 4 rebonds et 4 passes décisives, le Camerounais a contribué à la victoire de son équipe sur le parquais d’Oklahoma City Thunder (130-121), dans la nuit de mercredi 15 à jeudi 16 janvier 2020. Avec cette performance, l’ailier fait mieux que lors de son retour de blessure contre San Antonio Spurs (15 points, 5 rebonds et 4 passes décisives), et permet à son équipe de renouer avec la victoire en NBA (Ligue américaine de basketball).

 

Ce n’est certes pas encore le grand Pascal Siakam, mais c’est déjà suffisant pour renouer avec la victoire. Menés 4-0 en à peine une minute de jeu, les Raptors ont aussitôt réagi, en empilant 9 points d’affilée. Homme fort du début de saison de la franchise canadienne, Siakam ne marquera qu’un panier à 2 points lors du premier quart-temps. Principaux éléments du champion en titre depuis les blessures de Siakam et Fred VanVleet, Kyle Lowry et Serge Ibaka permettront à l’équipe de l’emporter 38-25.

Blessé lui aussi ces dernières semaines, Marc Gasol donne le ton à la reprise, avec 2 paniers de 5 points. Entre la 18e et la 20e minute, les hommes de Nick Nurse creusent même leur avance, en enchaînant 14 points consécutifs, dont 7 de Siakam. En regain de forme, le natif de Douala ajoutera 4 autres points plus tard, permettant à son club de prendre 27 points d’avance. Les 4 shoots consécutifs à 3 points des Thunder la réduisent à 18, sans toutefois empêcher les visiteurs remportent la seconde période (35-30).

Malgré une avance plus ou moins confortable, les Canadiens maintiennent le rythme grâce à 2 paniers à 3 points de Gasol et Lowry, et 4 points de Siakam. Ils baisseront néanmoins la garde à la 31e minute, et permettront aux locaux de réduire l’avance à 10 points, en une minute chrono. Les 7 points de Norman Powell, la meilleure prestation de l’équipe (23 points, 2 rebonds et 0 passe décisive), ne les empêcheront pas de s’incliner dans le troisième quart-temps (28-24).

A la reprise des 12 dernières minutes, OG Anunoby lance les hostilités, avec 2 paniers à 2 points. La réaction est proportionnelle côté Thunder, et les deux adversaires se lancent dans un mano à mano jusqu’à la 42e minute. En 2 minutes, Oklahoma City fait une véritable démonstration, avec 14 points consécutifs. C’est suffisant pour s’imposer à l’issue de la dernière période (38-33), mais insuffisant pour remporter la partie. Partie qui s’achève sur une victoire de Toronto Raptors (130-121).

 

Le Prince Fogue