L’UEFA (Union des associations européennes de football) a rendu public ce mercredi 15 janvier 2020, son équipe type 2019. Disposée en 4-2-4, ce onze a intrigué plus d’un observateur, et à raison. Quelques heures plus tard, le « Daily Mail » révélait que ce système est la cause de l’insertion forcée de Ronaldo dans l’équipe de l’année en Europe, au détriment de Kante.    

 

4-2-4 : c’est sous ce système que l’UEFA a dévoilé son équipe type de l’année 2019. Ce système peu orthodoxe, au-delà de susciter la curiosité, serait né d’un tripatouillage des votes des fans par l’instance en charge du football européen. Selon le « Daily Mail », Cristiano Ronaldo qui apparaît en pointe dans ce classement, serait le 4e choix des suffrages dans le secteur de l’attaque. Mais pour ne pas vexer la vedette portugaise, les responsables de l’UEFA ont sacrifié un milieu de terrain.

Pauvre N’Golo Kante

Au regard des votes, ont était parti pour un 4-3-3, avec N’Golo Kanté en milieu défensif, et Frenkie De Jong et Kevin De Bruyne à ses côtés. Ronaldo n’arrivant qu’en 4e position en ce qui concerne l’attaque, celle-ci devrait normalement être composée de Sadio Mané (Liverpool), Robert Lewandowski (Bayern Munich) et Lionel Messi (Messi). C’est donc l’insertion forcée du joueur de la Juventus qui a obligée l’UEFA à proposer ce classement avec quatre attaquants.

« La formation de l’équipe de l’année a été choisie pour refléter les votes des supporters en parallèle avec les réalisations des joueurs en compétitions de l’UEFA. En conséquence, il y a cinq vainqueurs de l’UEFA Champions League et quatre finalistes de l’UEFA Nations League (dont un vainqueur). La formation change régulièrement et cette année ne fait pas exception. » Voilà la justification avancée par un porte-parole de l’UEFA au tabloïd anglais.

Il poursuit : « Bernardo Silva de Manchester City, qui faisait partie de l’équipe du Portugal, a terminé 12e du scrutin. Mais on pense qu’il y avait une réticence à laisser tomber Kante pour quelqu’un dans la même position ». A en croire le journal, ce sont donc les tracasseries liées au cas Ronaldo qui aurait retardé la publication de l’équipe type, qui devrait être rendue publique la semaine dernière. Ces six dernières années, le système du onze type était le 4-3-3 ; à l’exception de 2017, où c’était un 4-4-2. Quid du 4-2-4 !

 

Le Prince Fogue