A la veille de son entrée en lice en Coupe d’Afrique des Nations contre la Côte d’Ivoire, le Cameroun a conclu sa préparation par une série de matchs amicaux. Le sélectionneur national se dit globalement satisfait mais sait que des points restent à améliorer pour être plus performant.

 

A notre arrivée  en Tunisie pour le stage d’acclimatation, l’équipe a disputé une rencontre amicale contre le Nigéria. Le match s’est soldé par une large défaite 15 contre 22. Deux jours plus tard, les Lions ont retrouvé de la confiance en s’imposant face à l’actuel 5e du championnat tunisien EES BK sur le score de 22-19. A quelques heures du début de la compétition, le sélectionneur national dresse un bilan de la préparation de ses poulains.

« Contre le Nigéria, nous avons subi notamment en raison des conditions climatiques (le froid) qui avaient encore beaucoup d’effets sur nous. Nous manquions de repères sur le terrain, tout cela nous a permis de voir qu’il y avait de bonnes choses mais également des déchets. Durant la seconde rencontre, nous étions beaucoup mieux en place. » Simon Buchard Menguede s’est satisfait de la solidité défensive de son équipe, mais se montre quelque peu préoccupé par les lacunes en phase offensive qu’il va avec son staff essayer de corriger, histoire d’améliorer le  pourcentage de réussite au tir qui sera crucial si l’équipe veut aller loin dans la compétition.

Les Camerounais dont l’objectif clairement affiché est une qualification pour la prochaine Coupe du monde doivent sortir d’un groupe C où la première place semble promise à la Tunisie, pays hôte, champion d’Afrique en titre et surtout grand favori au titre final. Pas étonnant donc que Marouane Chouiref, cadre de la Tunisie déclare que tout autre résultat qu’une victoire serait un échec pour la sélection carthaginoise. « Nous jouons devant notre public et on envie de remporter ce Championnat pour disputer pour la troisième fois consécutive les Jeux olympiques

A défaut de créer l’exploit face à la Tunisie, il faudra prendre le maximum de points face aux autres adversaires du groupe que sont la Côte d’Ivoire et  le Cap Vert, afin de terminer deuxième et se qualifier pour le tour suivant. Les six premières nations seront qualifiées pour le mondial en Egypte en 2021. Le Cameroun fait son entrée en lice demain 16 janvier face à la Côte d’Ivoire.

 

Russel Ngalle