Nouveau pépin physique pour le numéro 21 des Sixers. Victime d’un choc à l’annulaire gauche mardi dernier, Embiid va passer par la table d’opération et sera éloigné des terrains pendant un moment.

 

Les Sixers vont devoir composer pendant longtemps sans leur pivot la star camerounaise Joël Embiid. Le 7 janvier dernier durant le premier quart temps de la rencontre face au Thunder d’Oklahoma City, Embiid s’est disloqué l’annulaire gauche à la suite d’un contact avec Steven Adams. Si le Camerounais a finalement terminé la partie avec le doigt strappé, sa blessure s’est avérée plus grave que prévue, après consultation d’un spécialiste.

La franchise a annoncé que le pivot souffre d’une luxation du ligament collatéral radial de l’annulaire. Ce qui entraîne une déchirure du ligament qui fait la liaison entre les phalanges. Après avoir étudié les différentes options envisageables, Joël Embiid a choisi l’opération  qui devrait se dérouler ce vendredi.

Une absence longue durée ?

Si pour l’instant la durée de  l’indisponibilité du All Star n’est pas connue, les Sixers ont dans un communiqué annoncé que Joël Embiid subira un nouvel examen de sa main dans une ou deux semaines, et ce n’est qu’à la suite de cet examen qu’on devrait déterminer la date de son possible retour sur les parquets. Un coup dur donc pour Philly dans la course aux Playoffs, quand on sait que la star est une pièce essentielle du projet des Sixers qui caressent le doux rêve d’un titre NBA. D’autant plus à un moment où l’équipe est dans le creux, alternant le bon et le moins bon et pointant seulement à la 5e place de la conférence Est.

Néanmoins, pour leur premier match en l’absence de leur pivot, les Sixers ont dominé les Celtics de Boston la nuit dernière 109-98. Ben Simmons avec 17 points, 6 passes et surtout Josh Richardson qui a terminé meilleur scoreur avec 29 points ont porté leur équipe vers le succès. Du côté des Celtics, la belle prestation de Kemba Walker auteur de 26 points n’a pas pesé dans la balance.

 

Russel Ngalle