La sélection Dames de Volley-ball a terminé son tournoi sur une bonne note en battant l’Egypte. Chez les messieurs, le TQO en Egypte a commencé par une défaite contre la Tunisie.

 

Si la qualification pour les JO n’est plus d’actualité, les Lionnes tenaient néanmoins à terminer ce TQO en beauté devant leur public. Elles l’ont parfaitement fait en disposant facilement de l’Egypte hier soir au palais des Sports de Yaoundé 3 sets à 0 (25-19, 25-22, 25-17). L’essentiel est fait, en attendant une hypothétique défaite des Kényanes, pour l’instant détentrice du ticket qualificatif pour Tokyo, contre le Nigeria qui a remporté son premier match de la compétition face au Botswana. Mais la capitaine se veut réaliste, la chance des Lionnes est passée après leur défaite mardi dernier. « On ne va pas se focaliser sur le résultat du Kenya demain car nous savons que le Kenya est largement supérieur au Nigeria. On est juste contentes d’avoir fait de notre mieux. Contrairement au football, lorsqu’une équipe au volley-ball est forte, il n’y a rien à faire, donc le Kenya est favori face au Nigeria, donc il ne faut pas espérer. »

Préparer la relève

Si elles n’ont pas atteint leur objectif, tout n’est pas à jeter après ce TQO de Yaoundé, où même diminuée, l’équipe a montré un beau visage, avec l’intégration réussie de jeunes joueuses de talents qu’il va falloir encadrer pour les prochaines échéances. « Il y a certaines joueuses qui vont peut-être vouloir arrêter. Elles ont tellement donné au Cameroun. Il faut qu’on intègre petit à petit, réussir à faire un mix entre les plus anciennes et les jeunes. Dans l’équipe on a de jeunes joueuses comme Manuela qui ont joué titulaire, ce sont de jeunes joueuses qui jouaient pour la première fois une compétition avec un tel niveau de pression. C’est là qu’on prend de l’expérience et nous nous sommes satisfaits pour la suite parce qu’on a besoin de jeunes à des postes à es postes où on manque de concurrence », a souligné le sélectionneur national Jean René Akono.

En Egypte, la sélection masculine faisait son entrée en lice hier face à la Tunisie. Les protégés de Blaise Mayam se sont inclinés en 3 sets (25-20/25-20/25-18). Pour leur second match, les Lions vont tenter de marquer leur premier au classement face à l’Algérie.

 

Russel Ngalle