Sadio Mané a reçu le titre de meilleur joueur africain de l’année ce mardi 7 janvier 2020, en marge de la 28e édition des Caf Awards. Couronné à Hurghada en Egypte, au détriment de Mohamed Salah et Riyad Mahrez, il devient le deuxième Sénégalais à remporter cette distinction, après El-Hadji Diouf en 2001 et 2002.  

 

Les chiffres parlaient pour lui, et la logique a finalement été respectée. Sadio Mané est élu meilleur joueur africain de l’année 2019. Avec 477 voix, l’ailier de Liverpool devance son coéquipier en club, l’Egyptien Mohamed Salah (325 voix), et l’Algérien de Manchester City, Riyad Mahrez (267 voix). L’international sénégalais entre dans l’histoire, en devenant le deuxième Lion de la Teranga à remporter la récompense continentale, après son ainé El-Hadji Diouf, sacré en 2001 et 2002.

La logique a également été respectée en ce qui concerne le prix du jeune joueur africain de l’année. Sans surprise, il a été décerné au Marocain Achraf Hakimi, sociétaire du Borussia Dortmund. Prêté au club allemand par le Real Madrid, le latéral devance les attaquants nigérians Samuel Chukwueze de Villarreal, et Victor Victor Osimhen de Lille. Polyvalent et ultra offensif, Hakimi est aujourd’hui l’un des symboles des jaunes et noires. Il compte 4 buts en Ligues des Champions, 8 buts et 6 passes décisives en Bundesliga.

Frustration pour le Cameroun 

Pressentie pour la distinction de joueuse africaine de l’année, Ajara Nchout ne deviendra pas la deuxième Camerounaise à soulever ce trophée (après Gaëlle Enganamouit) ; du moins pas pour le moment. Elle arrive en 2e position, derrière la Nigériane du FC Barcelone, Asisat Oshoala (4e titre), et devant la Sud-Africaine Thembi Kgatlana, du Beijing Phoenix FC, en Chine. Finaliste au titre de meilleur entraîneur de sélection féminine, Alain Djeumfa est lui aussi devancé par son homologue Sud-Africaine, Desiree Ellis.

Paradoxalement, les Lionnes Indomptables dont il a la charge, finissent meilleure sélection féminine de l’année. Vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations 2019, l’Algérie est logiquement sacrée meilleure sélection masculine. Il en est de même pour son coach, Djamel Belmadi, qui est l’entraîneur de sélection masculine de l’année. Enfin, l’Algérien Youcef Belaïli (Espérance/Ahli Jeddah) est le joueur africain interclubs de 2019.

 

Le Prince Fogue