En déplacement à l’Espagne samedi 4 janvier 2020, les Blaugrana n’ont pu faire mieux qu’un match nul (2-2), contre leurs rivaux barcelonais. Une contre-performance qui permet au Real Madrid, vainqueur à Getafe CF (3-0), de revenir à hauteur du FC Barcelone, en tête du championnat espagnol. 

 

Un derby reste un derby. Un derby ne se joue pas ; il se gagne. Le FC Barcelone est désormais mieux placé pour le savoir, après le nul concédé sur la pelouse de l’Espanyol Barcelone (2-2). Malgré son statut de dernier de la Liga Santander, le voisin barcelonais a su se révolter lors du classico de la capitale catalane. Les hommes de Fernández Abelardo ont même ouvert le score face aux Blaugrana, bien qu’ayant la dernière attaque du championnat (désormais 14 buts marqués en 19 journées).

Sur un super coup franc de Marc Roca, tiré côté gauche, David Lopez monte plus haut que tout le monde, et place une tête croisée (23e minute). Le ballon est hors de portée de Ter Stegen, qui ne peut que constater les dégâts. La lanterne rouge conserve son avance (1-0) jusqu’à la mi-temps. Mais au retour des vestiaires, il faut juste 5 minutes au leader du championnat espagnol pour revenir au score. Sur un centre millimétré de Jordi Alba, côté gauche, Luis Suarez ouvre son pied, et marque au premier poteau.

A la 59e minute, l’Uruguayen s’illustre une fois de plus, et permet au double champion en titre de prendre l’avance. Après un petit numéro dans la surface de réparation, el pistolero adresse un centre à Arturo Vidal. L’international chilien place une tête imparable pour Neto. En moins de 15 minutes, les visiteurs inversent la vapeur. Les locaux ne perdent pas espoir, et sont finalement récompensés à moins 2 minutes de la fin du temps réglementaire, grâce au but du Chinois Wu Lei.

Malgré cette contre-performance (2-2), Barcelone reste tout de même 1er du championnat. Mais avec 40 points au compteur, l’équipe d’Ernesto Valverde est désormais à égalité avec le Real Madrid. Les madrilènes se sont quant à eux facilement imposés sur le terrain de Getafe (3-0). Les deux éternels rivaux poursuivent donc leur course commune en tête du classement, et gardent chacun ses chances de soulever le trophée à l’issue de la saison.

 

Le Prince Fogue