Le club italien a battu ce mercredi 11 décembre 2019, lors de la 6e et dernière journée de la C1, le Shakhtar Donetsk (3-0). Une victoire qui lui permet de se qualifier pour les huitièmes de finale de la compétition qu’il discute pour la première fois de son histoire.

 

L’Atlanta Bergame débute de très belle manière son histoire en Ligues des Champions. Pour sa première participation, l’équipe lombarde a décroché sa qualification en huitième de finale, en battant le Shakhtar Donetsk (3-0). Une victoire qui a néanmoins eu du temps à se dessiner. En effet, il lui a fallu plus d’une heure pour ouvrir le score à l’Oblasny Sport Komplex Metalist.

A la 66e minute, Castagne se prend par deux fois pour tromper Pyator, après une passe mal contrée par la défense ukrainienne. Initialement refusé pour une possible position de hors-jeu du passeur Gómez, le but est finalement validé après consultation de la Var. Le tournant du match intervient à la 77e minute, avec l’expulsion de Dodô. Le dossard 18 du club ukrainien est sanctionné pour une gifle inutile contre un joueur adverse.

A 11 contre 10, l’Atlanta fait le break à la 80e minute. Sur un coup-franc tiré côté droit par Malinovskiy, Pašalić coupe au premier poteau, et permet aux Lombards de mener 2-0. A la 94e minute, Gosens profite d’une mauvaise passe d’un défenseur du Shakhtar vers son gardien, et clos le spectacle. L’actuel 6e de la Série A passe au second tour, et contraint son adversaire du soir à poursuivre son aventure européenne en Ligue Europa.

Dernier de la poule C (4 points) au lancement de la 6e et dernière journée, l’Atlanta devait gagner, et espérer une défaite du Dinamo Zagreb, pour espérer se qualifier en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Un cadeau qu’il doit désormais à Manchester City, vainqueur en Croatie 4 buts à 1. Grand perdant du groupe, le Dinamo Zagreb finit dernier avec 5 points, et voit son parcours européen stoppé net.

 

Le Prince Fogue