L’équipe en charge de la coordination de la compétition la plus prisée sur le continent a procédé ce jeudi à la publication des huit étapes que vont parcourir les coureurs venus de divers horizons. Le premier coup de pédale sera donné le 23 février prochain à Kigali.

 

En 2020, le tour du Rwanda désormais classé par l’Union cycliste internationale (UCI) dans la catégorie 2.1 sera rendu à sa 12e édition. Du 23 février au 1er mars, on aura une fois de plus l’occasion de voir en compétition plusieurs coureurs venus de divers pays. A ce jour, on sait que la compétition va se courir en huit étapes. L’équipe en charge de la coordination a d’ailleurs rendu public ce jeudi à Kigali, les différents itinéraires sur lesquels les participants vont rivaliser d’adresse. Parmi les étapes choisies, la plus longue est la 4e. Sa distance est de 206, 3km et elle se situe entre Rusizi et Rubavu. En ce qui concerne le premier coup de pedale, il sera donné à Kigali. Ce sera pour le compte de la première étape Kigali Arena-Kimironko longue de 114, 4 km.

Pour ce qui est des innovations de cette 12e édition qui promet déjà d’être très spectaculaire, on peut noter le retour d’une étape de contre la montre. Il y a dix ans exactement qu’on a plus eu droit à cela. Les différents compétiteurs peuvent donc déjà se frotter les mains.  Le premier contre la montre sera individuel. Il s’agira de la 7e étape longue de 4,5km. A ce niveau, les coureurs vont devoir affronter à la grimpe l’impressionnant “mur de Kigali”. Lors de la huitième et dernière étape, ils vont à nouveau grimper ce fameux mur et auront droit à l’ascension du mont Kigali. Il faut également souligner qu’après les deux premières étapes, les choses sérieuses vont commencer car la troisième étape permettra de voir les grimpeurs à l’oeuvre. Ces derniers devront aller défier le sommet du tour qui culmine à 2509 m d’altitude. Ils auront donc à faire à une ascension de première catégorie.

En ce qui concerne les participants, les organisateurs ont pris le soin d’inviter les équipes du haut niveau international.  En plus d’Astana qui était présent lors de la 11e édition, on aura une formation d’Israël. Née de la fusion entre Israël Cycling Academy et Katusha, celle-ci va représenter le World tour. Parmi les new comers, on aura aussi la team italien Andronic Giocattoli. Les habitués du tour du Rwanda seront aussi présents à cet autre rendez-vous au “pays des mille collines”. On aura ainsi total-direct Énergie(France), Bike Aid(Allemagne), Delko-Marseille du Rwanda et Novo Nordisk des États-Unis, entre autres. On n’oublie pas les pays africains comme le Cameroun, l’Algérie, l’Éthiopie et l’Érythrée qui figurent aussi sur la liste des invités.

A cette allure, il est très claire que la succession de Merhawi Kudus, l’erythreen d’Astana est d’ores et déjà ouverte.

 

Fabien Mbarga