Les Lions indomptables cadets ont perdu ce dimanche 3 novembre 2019, leur troisième match de poule contre l’Espagne. Avec un bilan de trois défaites en trois matchs, les champions d’Afrique en titre rentrent du Brésil avec O points, et occupent l’avant-dernière place du tournoi.

 

Le Cameroun n’avait pas le niveau de la Coupe du monde de football masculin U17. Arrivée au Brésil avec le statut de champions d’Afrique en titre, l’équipe de Thomas Libiih s’est illustrée en distributeur automatique de points. Après avoir perdu leurs deux premiers matchs du groupe, le capitaine Mezama et ses coéquipiers se sont de nouveau inclinés ce dimanche 3 novembre 2019, contre l’Espagne. Une autre défaite qui fait d’eux les derniers de la poule E avec O point, synonyme d’élimination au premier tour.

Comme lors des précédentes rencontres, les Camerounais entrent en force dans la rencontre. Et comme depuis le début de la compétition, les Lionceaux pêchent au niveau du dernier geste. Ainsi, ils manqueront l’occasion d’ouvrir le score d’abord à la 4e minute, ensuite à la 12e. Après avoir buté à plusieurs reprises sur Mbiandjeu (11e) et la défense camerounaise, les Espagnoles ouvrent finalement le score à la 21e minute.

Après un mauvais renvoi de la défense camerounaise, Gonzalez reçoit le ballon plein axe, et trouve Escobar dans la profondeur. L’avant-centre de la Rojita frappe en demi-volée, et trompe le gardien camerounais. Après deux arrêts en deux minutes (37e et 38e), le portier des vert-rouge-jaune cèdera à nouveau à la 42e minute. Recevant une passe en retrait du même Gonzalez à l’entrée de la surface, Laix déclenche un missile imparable pour le dernier rempart camerounais. Au retour des vestiaires, les Espagnoles se contentent de faire tourner jusqu’au coup de sifflet final.

Malgré les deux premières défaites, les Lions indomptables cadets conservaient une maigre chance de qualification. Mais pour espérer passer en tant que l’un des quatre meilleurs 3e, Mvoue et ses camarades devaient battre l’Espagne avec un large score. Il n’en a rien été, et les Lionceaux reviennent donc dans la tanière la queue entre les jambes. Avec O point, 6 buts encaissés, contre un seul marqué, le Cameroun partage l’avant-dernière place du tournoi avec Haïti et le Canada, juste devant l’Île Salomon (20 buts encaissés contre O marqués).

 

Le Prince Fogue