Dans un communiqué rendu public vendredi le 1er novembre 2019, la Fédération camerounaise de football dit ne pas être concerné par le verdict de Chambre de conciliation et d’arbitrage demandant le maintien des « Nouvelles étoiles » en Elite One. A l’opposé, le club de la capitale économique boycotte tous ses matchs en Elite Two.

 

New Stars est formel : il n’évoluera pas en Elite Two cette saison. Programmé ce lundi après-midi 4 novembre 2019, pour affronter AS Matelots de Douala, au compte de la troisième journée de championnat de football de deuxième division, le club de Douala n’effectuera pas le déplacement du Midlle Farms stadium de Limbe. C’est en tout cas ce qu’a confié le président des « Nouvelles étoiles », à « L’indomptable Sport ». Pour Faustin Domkeu, il faut appliquer la sentence de la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (CNOSC), datée du 22 octobre 2019, et ordonnant le maintien de son club en Ligue 1.

En face, la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) campe elle-aussi sur ses positions. « Il importe de rappeler que la Fecafoot n’a jamais été citée comme partie à cette procédure, toutes choses rendant les décisions en découlant inopposables à la Fecafoot. En entrant en collusion avec un organe suspendu, New Stars ne peut demander à la Fecafoot d’appliquer une décision dont elle n’était pas partie, raison pour laquelle le CTT (Comité technique transitoire, NDLR) a maintenu son calendrier et ses programmations », a justifié l’instance dirigée par Seidou Mbobo Njoya, dans un communiqué rendu public vendredi dernier, le 1er novembre 2019.

Certes elle ne change pas sa position, mais l’institution change au moins sa justification quant au refus d’appliquer l’extrait du plumitif de la sentence N°CCA/2019/OO23, de la CCA. Contacté le 25 octobre 2019, le secrétaire général de la Fédération camerounaise de football avait dit ne pas avoir connaissance d’un tel verdict. « Pour l’instant, on a aucun document de la CCA nous notifiant dans cette affaire (le maintien de New Stars en Elite One, NDLR). L’administration n’est pas verbale, et non plus sur les réseaux sociaux », expliquait Benjamin Didier Banlock. Mais après le communiqué de presse signé vendredi dernier par Aboubakar Alim Konate, le président du CTT, il est évident que la Fecafoot n’entend pas maintenir New Stars FC en Elite One.

 

Le Prince Fogue